Lyon/CR Reunion SmartData-2014-01-21

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Archives Lyon local Group
Edit
Voir les événements mondiaux (See current events)
Prochaine réunion : 13 décembre 2016
To do list

Réunion d'information sur le portail Smart Data [1] organisée par les services du Grand Lyon.


Date : 21 janvier 2014, 14h - 15h15

Lieu : Salle C de l’hôtel de communauté du Grand Lyon, 23 avenue du Lac, 3e.

Compte-rendu rédigé par : User icon 2.svg renecha (on osm, edits, contrib, heatmap).

Environ 30 personnes sont présentes en tout.

Présentation PowerPoint par 3 personnes du Grand Lyon

Smart Data du Grand Lyon :

  • Plateforme de diffusion de données ouvertes au service de la métropole intelligente
  • Logique de développement économique plutôt que de transparence de la collectivité
  • Bénéfices sociaux et économiques (nouveaux business models)

Infrastructure :

  • Capteurs, réseaux
  • Serveurs de stockage
  • Plateforme Smart Data
  • Services : du Grand Lyon, de partenaires institutionnels, autres

Positionnement territoriale : en plus des données du Grand Lyon, la plateforme propose des données d’autres acteurs publics et d’acteurs privés pour les mettre à disposition.

Pb de gouvernance de la donnée : qualité et pérennité de la donnée fournie

Trois licences :

  1. Licence ouverte (Etalab) : 99 % de données aujourd’hui.
  2. Licence engagée : Pour s’assurer que les réutilisations sont compatibles avec les politiques publiques. Mise à disposition gratuite après authentification.
  3. Licence associée : Favoriser le développement de nouveaux services et d’entreprises émergentes. Gratuit après authentification, mais possibilité de redevance selon le volume (au-delà de 40% de part de marché)

Pour accompagner : Living Lab « Lyon Urban Data »

  • Croiser des données publiques et privées
  • Espace d’expérimentation
  • Lieu d’animation et d’échanges autour de la donnée urbaine

Etat des lieux aujourd’hui :

  • 378 données disponibles
  • Essentiellement des données géographiques
  • Données statiques (maj max 1 fois/jour) et données temps réel : Vélo’v, trafic, évènements routiers, Bluely (bientôt)
  • Partenaires actuels : Ville de Lyon et JC Decaux
  • Partenaires futurs  : SITRA, BlueLy, aéroports de Lyon, peut-être TCL ?

3 niveaux de service du portail :

  1. Découverte : identifier les données : fiche de métadonnées et prévisualisation
  2. Téléchargement ou abonnement à un flux de données
  3. Authentification et habilitation sur certaines données

Ajouts futur proche :

  • PLU
  • Données liées à la mobilité

Normalisation des flux : meilleure interopérabilité et facilité de prise en main

Questions/réponses avec l’assistance

Q = Dans Lyon Urban Data qu’est-ce que le service de prototypage ?
R = lieu ouvert pour tester des services avec des panels d’usager. Ouverture 1er semestre 2014. Lié avec Living Lab d’Imaginove
Q = Quand pour des données de transport en commun ?
R = Pas possible de donner de délai ni de périmètre. Probablement à court terme : position des arrêts de bus, des distributeurs de tickets, etc. Pour les données en temps-réel, aucune perspective à court terme.
Q = Que des données brutes ?
R = Oui et non. Parfois il y a un certain niveau de mise en forme : par exemple pour les stations Velo’v, la couleur indique l’état (pas de vélos disponibles, pas d’emplacements disponibles, station pleine, etc.)
Q = Qui êtes-vous, vous ne vous êtes pas présentés ?
R = ((Réponse non diffusée sur Internet car données nominatives, à demander directement à l'auteur du compte-rendu))
Q = Liste des chantiers sur l’agglo ?
R = Oui, maj quotidienne.
Q = Au-delà des entreprise, il ne faut pas négliger le potentiel des initiatives individuelles et associatives, par exemple Raildar, données ferroviaires en temps réel [2]
R = Quand on parle des « entreprises » il s’agit d’un abus de langage de notre part et nous considérons aussi les associations. C’est surtout pour nous distinguer des plateformes open data qui cherchent principalement à jouer sur la transparence.
Q = Prenez-vous en compte les contributeurs externes et en particulier le public ?
R = Premièrement des sites comme FixMyStreet n’ont pas vocation à être sur cette plateforme mais cela pourrait être un projet au niveau du Gd Lyon. Pour les données contributives : cela est possible sur data.gouv.fr ou d’autres plateformes territoriales. Ce sont des choses que nous avons en tête mais ce n’est pas en place actuellement. Cela pose également des problèmes de qualité de la donnée.
Q = Pourrait-on avoir des données de consommation électrique ou d’eau ?
R = Certaines données constituent des données à caractères personnelles (DCP) elles sont donc exclues. D’autres part, ces données ne nous appartiennent pas.
Q = Des exemples d’utilisation des données ?
R = 1 - Une entreprise de transport récupère les données des chantiers pour éviter des pertes de temps à ses livreurs. 2-Géovélo.
Q = Quelle interaction entre le Grand Lyon et l’Etat ?
R = Les données du GL sont référencées sur data.gouv.fr grâce aux méta-données. A l’inverse on envisage de rendre disponible des données nationales découpées au niveau de l’agglo. Il y a également la plateforme GeoRhoneAlpes.
Q = Envisagez-vous de mettre des données non-structurées ?
R = Pas de données non-structurées aujourd’hui et pas envisagé à court terme.
Q = Quelle ouverture vers des données de bibliothèques et de médiathèques ?
R = Non pas de projet à part au niveau tourisme/culture avec SITRA
Q = Pensez-vous constituer un réseau des gens intéressés ?
R = L’animation est prévue du côté de Lyon Urban Data
Q = Conctacterez-vous les personnes présentes à la réunion ? Ou faut-il une démarche volontaire ?
R = La structuration va se faire sur l’année 2014. Actuellement il y a la possibilité de créer des comptes sur la plateforme. Ce sera un premier canal possible d’information.
Q = Seule la première licence est open data. Les autres non-libres sont imposées par les partenaires ?
R = Il s’agit d’une stratégie interne sur des données avec enjeux pour limiter une mauvaise utilisation de celles-ci. Cela permet de garantir la pérennité de la mise à disposition. En effet, si un usage non conforme était détecté avec des données ouvertes, cela pourrait conduire à un arrêt de la diffusion et tous les utilisateurs seraient pénalisés. Ici, on bloque seulement la personne qui abuse pas les autres utilisateurs respectueux.
Q = Comment seront intégrées les données des communes membres ? Quelle stratégie ?
R = Il y a déjà quelques données de la Ville de Lyon. On souhaite étendre. Le problème est que dans les petites communes il y a souvent moins de données numériques disponibles. On ne peut donc pas viser la couverture complète sur un domaine donné. On aura sans doute une approche plus individuelle sur la base du volontariat. Par exemple, la commune de Chassieu va bientôt fournir ses données. Par ailleurs, nous avons un écho favorable des maires et du CG.
Commentaire de l’assistance = Sans avoir les données, avoir l’information sur la disponibilité prochaine ou la non-disponibilité de telle ou telle donnée serait déjà une donnée pertinente à diffuser.

Conclusion

Pour contacter les personnes, il faut utiliser l’adresse e-mail de contact : smartdata@grandlyon.org


. .