Switch2osm/Translation/fr/serving-tiles/

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search

La solution la plus simple pour passer à OpenStreetMap est d'utiliser un fournisseur tiers et cela clarifie aussi les coûts. Cependant, vous pouvez aussi prendre le contrôle total de votre destiné en générant vos propres tuiles pour les publier vous-même sur internet. Cette section vous explique comment.

Est-ce pour vous ?

Générer et publier soi-même les tuiles nécessite du matériel performant, surtout si vous avez besoin d'une couverture globale et des mises à jour régulières.

Si vous mettez en place votre propre serveur de tuiles, nous vous conseillons d'utiliser Linux Ubuntu.

Les options

1. Mettre en place un serveur de tuiles en installant des packages 2. Mettre en place un serveur de tuiles depuis le code source 3. Utiliser une solution tout-en-un

Configuration système requise

Servir vos propres cartes est une tâche assez lourde. La configuration système nécessaire varie en fonction de la taille de la zone que vous souhaitez couvrir et du trafic attendu. En général, les ressources nécessaires vont de 10-20 Gb de stockage, 4GB de mémoire et un processeur moderne à double coeurs pour une zone de la taille d'une grande ville jusqu'à 300GB+ de stockage rapide, 24GB de mémoire et un processeur quatre-coeurs pour une couverture mondiale.

Nous vous conseillons de débuter avec des extraits de données OpenStreetMap - par exemple, une ville, un canton ou un petit pays - plutôt que de passer une semaine à importer le monde entier (planet.osm) et de devoir recommencer à cause d'une erreur de configuration! Vous pouvez télécharger des extraits depuis:

- Geofabrik (pays et régions)
- Metro extracts (grandes villes)

La chaîne de production

Nous utilisons un ensemble d'outils pour générer et publier nos cartes en ligne.

Apache est le serveur front-end qui reçoit les requêtes de votre navigateur web et qui les passe ensuite à mod_tile, un module personnalisé pour servir les tuiles. Le serveur web peut aussi être utilisé pour fournir du contenu web statique comme du HTML, JavaScript ou du CSS pour la page web contenant la carte.

Une fois qu'Apache a reçu la requête du client web, il l'a transmet immédiatement à mod_tile pour qu'il s'en charge. Mod_tile vérifie si la tuile existe déjà et est prête à être utilisée ou s'il faut l'a mettre à jour parce qu'elle est absente du cache. Si la tuile est déjà disponible et ne nécessite pas d'être refaite, elle sera alors immédiatement renvoyée vers le client. Si la tuile doit être régénérée, une "demande de génération" sera envoyée dans une file d'attente du programme de rendu. Lorsque celle-ci arrive en haut de la file, le processus de rendu de tuile génère la tuile correspondante et l'image sera envoyée en retour au client.

Le processus renderd utilise un outil appelé Mapnik pour générer (ou 'faire le rendu', 'render' en anglais) les tuiles. Il prend les requêtes de rendu de la file d'attente aussi vite que possible, utilise les données de plusieurs sources suivant les instructions de la feuille de style, et génère la tuile. Celle-ci est renvoyée au client et le processus passe ensuite à la prochaine demande de la file d'attente.

Pour le rendu, les données d'OpenStreetMap sont stockées dans une base PostgreSQL créée par un outil appelé osm2pgsql. Ces deux logiciels travaillent ensemble pour un accès le plus efficace possible des données géographiques d'OpenStreetMap. Il est possible d'actualiser en continu les données de la base PostgreSQL avec les dernières éditions faites par les contributeurs grâce au flux de fichiers différentiels produits toutes les 60 secondes sur le serveur principal d'OpenStreetMap.