FR:Google Map Maker

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles
العربية English français Nederlands русский

Google Map Maker est le système de "crowdsourcing" de géodonnées de Google. Il est un concurrent direct à OpenStreetMap en termes de concurrence pour les contributeurs et les éditeurs de la carte. OpenStreetMap est meilleur que Google Map Maker, pour une raison simple et fondamentale:

Google Map Maker est un système propriétaire.

Google décide de ce qui peut être fait avec les données que vous fournissez.

Vous entrez des géodonnées, les positions des routes, etc, vous le voyez sur Google Map et dans une gamme de services et d'outils avec les données produites, mais ...

Vous ne pouvez pas réutiliser les géodonnées à nouveau. 'Google est propriétaire des données sous-jacentes' et il protège ses intérêts commerciaux en gardant le tout dans un système propriétaire (même si ces données ont été fournies par vous).

Si vous passez du temps à contribuer à Google Map Maker, vous 'aidez une entreprise commerciale à renforcer sa domination du marché'.

Simple sad face.svg

OpenStreetMap offre des données libres (OpenData)

'Tout le monde est autorisé à utiliser vos données - à des fins utiles, amusantes et stimulantes.'

Vous entrez des géodonnées, vous le voyez sur openstreetmap.org et vous pouvez les utiliser dans toute une gamme de services et d'outils, et ...

Les données sont disponibles pour téléchargement avec une licence libre de droits (OpenData), donnant à chacun la liberté de réutiliser, redistribuer et développer des applications les utilisant. La licence permet un usage commercial, tout comme elle vous permet de faire ce que vous souhaitez. OpenStreetMap lui-même est un organisme sans but lucratif "pour la bonne cause", un organisation de données libres.


Si vous passez du temps à contribuer à OpenStreetMap, vous 'aidez une bonne cause, et la construction d'une base de données géographiques du monde qui est 'libre et gratuite pour tous et pour toujours.

Simple happy face.svg

La différence est la nuit et le jour, et, pourtant, beaucoup de gens ne sont pas conscients de ces questions relatives à l'ouverture de leurs données. Ils ont plutôt tendance à se concentrer sur la vue rendue de la carte, et sur d'autres «services en aval». Alors que les services en aval sont comparables (voir Comparaison services de Google - OSM), OpenStreetMap est ouvert à un niveau beaucoup plus fondamental, et c'est sans doute utile de considérer cet aspect pour tous ceux qui consacrent beaucoup de temps à contribuer.


En tête du peloton

Mettant à part la question d'octroi de licences et la propriété intellectuelle, de nombreuses comparaisons ont été établies entre OSM et Google Map Maker. Les deux projets tentent de faire le crowdsourcing de géodonnées à partir de zéro et plus particulièrement dans les régions du monde peu ou même non cartographiées.

Au moment du lancement de Map Maker, OpenStreetMap était comparativement plus développé et détaillé un peu partout dans le monde, à l'exception des États-Unis.

Citant des préoccupations de licence, Google a décidé de ne pas utiliser les données OpenStreetMap et Map Maker a plutôt été lancé comme un rival. Nous croyons que c'est une erreur. Des projets comme OpenStreetMap qui ont une politique d'accès libre aux données créent un cercle vertueux.

Licences incompatibles

À la différence d'OpenStreetMap, la licence de Map Maker ne permet pas d'avoir accès aux données. Google revendique la propriété des données agrégées et les contributions des utilisateurs ne peuvent pas être partagées ou utilisées par quelqu'un d'autre que Google lui-même, surtout pas les auteurs des contributions.

Les données de Google Map Maker sont donc incompatibles avec la licence d'OpenStreetMap. Par conséquence, les contributeurs d'OSM ne doivent jamais utiliser des données venant de Map Maker et inversement, les données d'OpenStreetMap ne peuvent être saisies dans GoogleMapMaker.

Pays en Développement

Au départ, Google a lancé Map Maker dans quelques pays en développement et pour des nations pour lesquelles aucun producteur de données géographiques commercial n'avait de données. Ils se sont fait la main sur l'Inde et le Pakistan. Maintenant, ils poussent les organisations d'aide humanitaire vers Google Map Maker, comme le faisait déjà HOT en persuadant ces acteurs de se tourner vers OpenStreetMap.

Résumé

Nous encourageons les contributeurs à se tourner vers OpenStreetMap plutôt que vers Google Map Maker, pour y apporter leurs données ou leurs connaissances. OpenStreetMap est plus détaillé, croit plus rapidement et, ce qui est le plus important, possède une licence qui favorise les utilisations nouvelles et créatives. En faisant vos contributions auprès d'OpenStreetMap, elles profiteront à tous, alors que sinon, elles n'auront, au mieux, qu'un bénéfice limité.

Voir aussi