FR:Google Map Maker

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles — Google Map Maker
· Afrikaans · Alemannisch · aragonés · asturianu · azərbaycanca · Bahasa Indonesia · Bahasa Melayu · Bân-lâm-gú · Basa Jawa · Basa Sunda · Baso Minangkabau · bosanski · brezhoneg · català · čeština · corsu · dansk · Deutsch · eesti · English · español · Esperanto · estremeñu · euskara · français · Frysk · Gaeilge · Gàidhlig · galego · Hausa · hrvatski · Igbo · interlingua · Interlingue · isiXhosa · isiZulu · íslenska · italiano · Kiswahili · Kreyòl ayisyen · kréyòl gwadloupéyen · Kurdî · latviešu · Lëtzebuergesch · lietuvių · magyar · Malagasy · Malti · Nederlands · Nedersaksies · norsk bokmål · norsk nynorsk · occitan · Oromoo · oʻzbekcha/ўзбекча · Plattdüütsch · polski · português · română · shqip · slovenčina · slovenščina · Soomaaliga · suomi · svenska · Tagalog · Tiếng Việt · Türkçe · Vahcuengh · vèneto · Wolof · Yorùbá · Zazaki · српски / srpski · беларуская · български · қазақша · македонски · монгол · русский · тоҷикӣ · українська · Ελληνικά · Հայերեն · ქართული · नेपाली · मराठी · हिन्दी · भोजपुरी · অসমীয়া · বাংলা · ਪੰਜਾਬੀ · ગુજરાતી · ଓଡ଼ିଆ · தமிழ் · తెలుగు · ಕನ್ನಡ · മലയാളം · සිංහල · བོད་ཡིག · ไทย · မြန်မာဘာသာ · ລາວ · ភាសាខ្មែរ · ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ ⵜⴰⵏⴰⵡⴰⵢⵜ‎ · አማርኛ · 한국어 · 日本語 · 中文(简体)‎ · 中文(繁體)‎ · 吴语 · 粵語 · ייִדיש · עברית · اردو · العربية · پښتو · سنڌي · فارسی · ދިވެހިބަސް

Google Map Maker est le système de "crowdsourcing" de géodonnées de Google. Il est un concurrent direct de OpenStreetMap en termes de concurrence pour les contributeurs et les éditeurs de cartes. OpenStreetMap est meilleur que Google Map Maker, pour une raison simple et fondamentale :

Google Map Maker est un système propriétaire.

Google décide de ce qui peut être fait avec les données que vous fournissez.

Vous entrez des géodonnées, les positions des routes, etc, vous le voyez sur Google Map et dans une gamme de services et d’outils avec les données produites, mais...

Vous ne pouvez pas réutiliser les géodonnées à nouveau. Google est propriétaire des données sous-jacentes et il protège ses intérêts commerciaux en gardant le tout dans un système propriétaire (même si ces données ont été fournies par vous).

Si vous passez du temps à contribuer à Google Map Maker, vous aidez une entreprise commerciale à renforcer sa domination du marché. Les données que vous fournissez à Google Map Maker ne vous appartiennent plus. En cas de problème relatif à ces données vous ne pouvez pas les retirer et Google pourra rejeter votre demande et continuer à distribuer ces données ou les filtrer dans certains pays mais pas partout ailleurs.

Vous ne maîtrisez donc pas ce que peuvent voir vos utilisateurs et disposez d’options limitées de présentation. Enfin vous obligez vos utilisateurs à accepter les termes d’usage et de profilage de Google, que Google pourra changer à tout moment, y compris pour cacher vos propres données et celles vous concernant et placer ses propres données à la place (même si elles sont moins précises ou privilégient vos propres concurrents).

Simple sad face.svg

OpenStreetMap offre des données libres (OpenData)

Tout le monde est autorisé à utiliser vos données – à des fins utiles, amusantes et stimulantes.

Vous entrez des géodonnées, vous les voyez sur openstreetmap.org et vous pouvez les utiliser dans toute une gamme de services et d’outils, et...

Les données sont disponibles pour téléchargement avec une licence libre de droits (Open Data), donnant à chacun la liberté de réutiliser, redistribuer et développer des applications les utilisant. La licence permet un usage commercial, tout comme elle vous permet de faire ce que vous souhaitez. OpenStreetMap lui-même est un organisme sans but lucratif, une organisation qui promeut les données libres.

Si vous passez du temps à contribuer à OpenStreetMap, vous aidez une bonne cause, et la construction d’une base de données géographiques du monde qui est libre et gratuite pour tous et pour toujours. En cas de problème sur des données, OpenStreetMap respecte le droit d’auteur et les droits dérivés. Si des données doivent être retirées de la base de données distribuées par OpenStreetMap, elles le seront de façon égale pour tout le monde partout dans le monde.

Tous les utilisateurs voient donc la même chose, mais vous pouvez développer des cartes thématiques correspondant aux préférences choisies réellement par vos utilisateurs.

Simple happy face.svg

La différence est la nuit et le jour, et, pourtant, beaucoup de gens ne sont pas conscients de ces questions relatives à l’ouverture de leurs données. Ils ont plutôt tendance à se concentrer sur la vue rendue de la carte, et sur d’autres « services en aval ». Alors que les services en aval sont comparables (voir Comparison Google services - OSM), OpenStreetMap est ouvert à un niveau beaucoup plus fondamental, et c’est sans doute utile de considérer cet aspect pour tous ceux qui consacrent beaucoup de temps à contribuer.

En tête du peloton

Mettant à part la question d’octroi de licences et la propriété intellectuelle, de nombreuses comparaisons ont été établies entre OSM et Google Map Maker. Les deux projets tentent de faire le crowdsourcing de géodonnées à partir de zéro et plus particulièrement dans les régions du monde peu ou même non cartographiées.

Au moment du lancement de Map Maker, OpenStreetMap était comparativement plus développé et détaillé un peu partout dans le monde, à l’exception des États-Unis (mais l’écart se réduit de plus en plus puisque Google ne peut ou ne veut pas utiliser les données libres mises à disposition pour ce pays dans les conditions équitable de partage exigées par ces licences, et parce que de nombreuses autres données aux Etats-Unis sont aux mains de concurrents commerciaux de Google qui préféreront rendre leurs données libres plutôt que les céder pour un usage exclusif par Google qui ensuite pourra cesser de les mettre à jour ou de les fournir).

Citant des préoccupations de licence, Google a décidé de ne pas utiliser les données OpenStreetMap et Map Maker a plutôt été lancé comme un rival. Nous croyons que c’est une erreur. Des projets comme OpenStreetMap qui ont une politique d’accès libre aux données créent un cercle vertueux.

Licences incompatibles

À la différence d'OpenStreetMap, la licence de Map Maker ne permet pas d’avoir accès aux données. Google revendique la propriété des données agrégées et les contributions des utilisateurs ne peuvent pas être partagées ou utilisées par quelqu’un d’autre que Google lui-même, surtout pas les auteurs des contributions.

Les données de Google Map Maker sont donc incompatibles avec la licence d’OpenStreetMap. Par conséquence, les contributeurs d’OpenStreetMap ne doivent jamais utiliser des données venant de Map Maker et inversement, les données d'OpenStreetMap ne peuvent être saisies dans Google Map Maker.

Profilage et restrictions d’accès

Les données que vous contribuez à Google Map Maker ne seront pas mises à disposition de tout le monde mais seulement à ceux que Google aura déterminé que cela sert à ses intérêts commerciaux, il peut à loisir remplacer des données d’intérêt général pour placer à la place des données correspondant au profilage des utilisateurs et offrira un placement préférentiel à ses annonceurs payants. Les utilisateurs de Google Map n’ont pas un accès égal aux données et n’ont aucun moyen de passer outre. Il ne fournira les données qu’aux utilisateurs ayant passé un certain filtrage selon des critères connus seulement de Google, même s’ils ont désactivé les options de suivi de leur navigation (cookies traceurs, etc.) sur le moteur de recherche et les autres sites de Google et les nombreux sites des annonceurs partenaires de Google ou offrant une connexion à un réseau social ou des contenus hébergés par Google (sans ce suivi et même avec une navigation privée, vous avez un profil par défaut qui ne vous permettra pas d’avoir accès à l’ensemble des données que peuvent voir d’autres utilisateurs utilisant ce qui devrait être la même carte Google Map).

Les données que vous contribuez à OpenStreetMap sont mises à disposition dans les mêmes conditions à tout le monde ; les cartes générées à partir des données sont le produites pour un intérêt général, sans placement préférentiel pour les annonceurs. Si tout ne peut pas être affiché, il est toujours possible de zoomer sur une zone ou de faire des recherches et trouver les éléments géolocalisés sur la carte.

Développement de cartes thématiques et concurrence des prestataires

Si vous avez des besoins particuliers en terme de placement, de volume ou de ciblage pour un besoin cartographique particulier, Google sera l’unique prestataire et vous imposera ses prix si vous utilisez Google Map et incitez vos utilisateurs à y contribuer. Il sera également votre unique prestataire technique et le seul destinataire de toutes les données collectées chez les utilisateurs de vos cartes et vous n’en aurez qu’un faible aperçu sur un tableau de bord limité. Vous ne serez ensuite plus libre de changer de prestataire si vous avez développé des solutions techniques basées sur les données qui auront été contribuées gratuitement par des utilisateurs, croyant de bonne foi le faire pour que cela serve à vous ou à tous vos utilisateurs. Vous ne pouvez pas contrôler ce qui sera réellement affiché sur une carte Google, les cartes diffusées par Google Map étant non comparables d’un utilisateur à l’autre.

De plus Google ne vous offre aucune garantie que vous pourrez encore utiliser ses données ou ses services. De nombreux services et diverses API de Google changent régulièrement, sont remplacées par d’autres, ou sont supprimées. Google ne vous restituera pas le plein accès aux données que vous aurez fournies via ses services et il vous sera impossible de reproduire l’équivalent si vous voulez changer de prestataire cartographique. Toute assistance technique nécessitera un contrat de support technique limité en volume, et de plus en plus onéreuse si la réponse de premier niveau trop générique ne répond pas correctement à votre questionnement initial. Google ne s’engagera jamais à vous fournir une prestation qui n’est pas encore dans son catalogue et pourra cesser de soutenir une solution donnée dans le passé, pour vous demander de passer à une autre et souscrire une option supplémentaire ou acheter un autre produit dans sa gamme.

Au contraire, OpenStreetMap autorise la création de multiples cartes thématiques avec des rendus adaptés aux applications qui en ont besoin. Il est entièrement possible de concevoir pour votre site une carte répondant à vos besoin. De plus vous avez le choix des prestataires techniques et n’avez aucune obligation de mettre à disposition de tous des données privées nécessaires pour les cartes que vous voulez afficher pour vos applications. De nombreux prestataires existent tant pour développer votre application que pour l’héberger. A tout moment vous pouvez décider d'héberger votre solution vous même ou changer de prestataire en bénéficiant de la concurrence, ou utiliser simultanément plusieurs prestataires selon vos applications. À tout moment vous pouvez décider de rendre vos données publiques pour travailler en collaboration avec les millions de contributeurs situés partout dans le monde. Vous bénéficiez à tout moment d’un retour d'informations sur la qualité des données que vous avez données, la communauté étant là pour en améliorer sans cesse la précision, avec des moyens collectifs qui dépassent ce que peut faire un individu seul ou la plupart des organisations qui ne peuvent pas avoir une présence partout. La communauté veille également à utiliser les meilleurs sources open data disponibles.

Dès aujourd’hui OpenStreetMap vous offre de nombreux prestataires pouvant réaliser ou héberger vos solutions, ou vous aider à le faire pour un besoin particulier. Vous disposez de la pleine capacité à négocier les termes avec ces prestataires en concurrence. Vous n’aurez pas à racheter vos propres données ni louer une licence pour y avoir accès dans votre organisation ou pour les autres prestataires que vous pourriez solliciter. Vous bénéficierez pleinement des données contribuées sur OpenStreetMap par tous et pour tous, et maintenues à jour en permanence. Vous pouvez également participer à OpenStreetMap de différentes manières, tant dans les données, que pour soutenir son infrastructure pour tous et que pour aider au développement des logiciels et à leur déploiement. La communauté OpenStreetMap fournit également une assistance de premier niveau immédiatement accessible, gratuite, qui vous fournit également des outils de formation et la documentation et elle dispose de contacts techniques locaux dans de nombreux pays et de nombreuses langues, adaptée à différents niveaux de connaissance. Elle vous fait participer à ses décisions.

Pays en développement

Au départ, Google a lancé Map Maker dans quelques pays en développement et pour des nations pour lesquelles aucun producteur de données géographiques commercial n’avait de données. Ils se sont fait la main sur l’Inde et le Pakistan. Maintenant, ils poussent les organisations d’aide humanitaire vers Google Map Maker, comme le faisait déjà HOT en persuadant ces acteurs de se tourner vers OpenStreetMap.

Résumé

Nous encourageons les contributeurs à se tourner vers OpenStreetMap plutôt que vers Google Map Maker, pour y apporter leurs données ou leurs connaissances. OpenStreetMap est plus détaillé, croit plus rapidement et, ce qui est le plus important, possède une licence qui favorise les utilisations nouvelles et créatives. En faisant vos contributions auprès d’OpenStreetMap, elles profiteront à tous, alors que sinon, elles n’auront, au mieux, qu’un bénéfice limité.

Voir aussi