Humanitarian OSM Team/Knight News Challenge Proposal

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search

Project Title:

From crisis to community knowledge: mapping in Haiti from the ground up

Requested amount from Knight News Challenge:

200,000

Expected amount of time required to complete project:

1.5 years

Total cost of project including all sources of funding:

300,000

Describe your project:

In the months following the January 12th earthquake in Haiti, OpenStreetMap became a vital part of the country’s geographic infrastructure. The Humanitarian OpenStreetMap Team (HOT) began working there soon after based on partnerships between open source technology experts, civil society leaders in Cite Soleil, and key Humanitarian organizations. HOT has fostered a dynamic network of talented actors around Haiti that continue collecting data in an open a collaborative way on late breaking needs, most recently the Cholera outbreak.

OpenStreetMap (OSM) and the open source tools that enable its use have empowered Haitians on the ground to map their place. The next critical step is building capacity for more effective communication of that information for all, authored by Haitians themselves. We propose a project to develop custom open source software to allow easy and innovative visualizations and story telling through custom cartography from OSM data. We plan to leverage and extend technologies developed from previous Knight News Challenge grants, including TileMapping and EveryBlock. A major goal will be to translate these tools into Creole and French, and build smooth adapters for data flow between other open source tools being used on the ground in Haiti, including QuantumGIS and JOSM, and new web applications like TagInfo. Beyond software development, the core of the project will be trainings across Haiti, which will begin by evaluating current barriers to communication and cartography, and conclude by training community leaders in the usage of the new tools. Overall, we seek to create community and technology to enable Haitians to sustainably map their world to tell their story.

How will your project improve the delivery of news and information to geographic communities?:

HOT is actively involved in the International Office of Migration (IOM) “Kiosk” project, which seeks to build two way communication in refugee camps and shattered communities. In these places where newspaper circulation is limited, the kiosks can be the community newspaper and meeting point, and kiosk maps can be the central storyboard of where important resources and necessities can be found. OpenStreetMap has proven to be a viable way to collaboratively create geographic information, and now communities like Haiti, and projects like the Kiosk effort, need software to better author custom cartography from OSM data they have themselves created.

How is your idea new?:

Crowdsourced and community built data has arrived and is changing the way information flows. But, custom visualizations and storytelling from that data by the communities on the ground who are most affected and actually created the data is currently beyond the reach of most. This project, by focusing on opportunities in specific communities in Haiti, seeks to change that.

Why are you the right person or team to complete this project?:

Our team consists of leaders in the OpenStreetMap Community, experts in mapping related open-source projects and community leaders in Cité Soleil (a community within Port-au-Prince, Haiti). We have strong connections within the humanitarian organizations working in Haiti. In the past year we have trained over 400 individuals across Haiti on how to contribute information to OpenStreetMap. The missing component is extending the visualization tools for easier use of the data.


Traduction française

Note du Traducteur

La Knight Foundation est une fondation privée située aux États-Unis qui a pour but d'encourager et de soutenir le journalisme. Le News Challenge est l'un des trois concours annuels ouverts par cette fondation pour l'attribution de bourses sur projets.

Traduction

Titre du projet

De la crise à la connaissance communautaire : la cartographie d'Haïti à partir de zéro

Montant demandé au News Challenge

200 000 Dollars US

Temps escompté pour achever le projet

1,5 années

Coût total du projet, toutes sources de financement confondues

300 000 Dollars US

Décrivez votre projet

Dans les mois qui ont suivi le séisme du 12 janvier 2010 en Haïti, OpenStreetMap est devenu une partie vitale de l'infrastructure géographique du pays. L'équipe humanitaire d'OpenStreetMap (Humanitarian Openstreetmap Team, HOT) a rapidement commencé à travailler sur la base de partenariats entre des spécialistes des technologies open source, des dirigeants de la société civile à Cité Soleil, et les principales organisations humanitaires. HOT a favorisé la constitution d'un réseau dynamique d'acteurs compétents autour d'Haïti, qui continuent à recueillir de manière collaborative des données adaptées aux besoins du moment comme l'épidémie de choléra tout récemment.

OpenStreetMap (OSM) et les outils open source qui fournissent le support ont permis aux Haïtiens sur le terrain de cartographier leur pays. La prochaine étape critique est l'amélioration de ces mêmes outils, afin de faciliter la transformation de ces données brutes dans des formats plus pertinents et plus efficaces, afin de traiter l'information de manière plus parlante par les Haïtiens eux-mêmes. Nous proposons un projet pour développer des logiciels open source permettant la réalisation de visualisations simples et innovantes, permettant de raconter une histoire (car une image est bien plus expressive que des mots) à travers la cartographie personnalisée que le projet OSM permet. Nous avons l'intention d'exploiter et d'étendre les technologies développées à partir de précédentes bourses Knight News Challenge, dont TileMapping et EveryBlock. Un objectif majeur sera de traduire ces outils en créole et en français, et de construire des connecteurs simples pour les flux de données entre tous les outils open source utilisés sur le terrain en Haïti, dont QuantumGIS et JOSM, ainsi que de nouvelles applications Web comme Taginfo. Au delà du développement de logiciels, le coeur du projet sera la mise en place de formations à travers Haïti. Cela commencera par l'évaluation des obstacles actuels à la communication et à la cartographie, et se conclura par la formation de dirigeants communautaires à l'utilisation des nouveaux outils disponibles. Dans l'ensemble, nous cherchons à créer une communauté et une technologie durable afin de permettre aux Haïtiens de continuer à cartographier leur monde et de raconter leur histoire.

Comment votre projet améliorera-t-il la diffusion d'informations vers des collectivités géographiques ?

L'équipe HOT est activement impliquée dans le projet Kiosk de l'Office international des migrations (OIM), qui vise à renforcer les moyens de communication dans les camps de réfugiés et les communautés dispersées. Dans ces lieux où la circulation de journaux est limitéex, les kiosques peuvent être les journaux des communautés et des points de rencontre, et les cartes peuvent être le storyboard central où les ressources importantes peuvent être trouvées. OpenStreetMap s'est avérée être un moyen viable de créer collaborativement de l'information géographique, et maintenant les collectivités comme Haïti et des projets comme le Kiosk ont besoin de logiciels fournissant plus facilement des rendus cartographiques personnalisés à partir des données OSM que les populations ont elles-même créées.

Qu'y a-t-il de nouveau dans votre idée ?

Le crowdsourcing et l'élaboration de données par la communauté se sont maintenant répandus et changent la façon dont l'information circule. Mais reste encore hors de portée de la plupart l'élaboration de visualisations et de story telling personnalisé à partir de ces données par les communautés de terrain qui sont les plus touchées. Ce projet, en se concentrant sur les besoins de communautés spécifiques en Haïti, cherche à changer cette situation.

Pourquoi êtes-vous la bonne personne ou la bonne équipe pour réaliser ce projet ?

Notre équipe est composée de chefs de file de la Communauté OpenStreetMap, d'experts en matière de cartographie open-source et de dirigeants communautaires à Cité Soleil (une communauté au sein de Port-au-Prince, Haïti). Nous avons des liens solides avec des organisations humanitaires travaillant à Haïti. L'an passé, nous avons formé plus de 400 personnes à travers Haïti sur la collecte d'informations pour OpenStreetMap. L'élément manquant est l'extension des outils de visualisation pour faciliter l'utilisation des données.