FR:Format PBF

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles — PBF Format
Afrikaans Alemannisch aragonés asturianu azərbaycanca Bahasa Indonesia Bahasa Melayu Bân-lâm-gú Basa Jawa Baso Minangkabau bosanski brezhoneg català čeština dansk Deutsch eesti English español Esperanto estremeñu euskara français Frysk Gaeilge Gàidhlig galego Hausa hrvatski Igbo interlingua Interlingue isiXhosa isiZulu íslenska italiano Kiswahili Kreyòl ayisyen kréyòl gwadloupéyen kurdî latviešu Lëtzebuergesch lietuvių magyar Malagasy Malti Nederlands Nedersaksies norsk norsk nynorsk occitan Oromoo oʻzbekcha/ўзбекча Plattdüütsch polski português română shqip slovenčina slovenščina Soomaaliga suomi svenska Tiếng Việt Türkçe Vahcuengh vèneto Wolof Yorùbá Zazaki српски / srpski беларуская български қазақша македонски монгол русский тоҷикӣ українська Ελληνικά Հայերեն ქართული नेपाली मराठी हिन्दी অসমীয়া বাংলা ਪੰਜਾਬੀ ગુજરાતી ଓଡ଼ିଆ தமிழ் తెలుగు ಕನ್ನಡ മലയാളം සිංහල ไทย မြန်မာဘာသာ ລາວ ភាសាខ្មែរ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ አማርኛ 한국어 日本語 中文(简体)‎ 吴语 粵語 中文(繁體)‎ ייִדיש עברית اردو العربية پښتو سنڌي فارسی ދިވެހިބަސް

Le Format PBF ("Protocolbuffer Binary Format") est principalement conçu comme une alternative au format XML. Il est environ la moitié de la taille gzip planet et environ 30% plus petit qu'une bzip planet. Il est également environ 5 fois plus rapide à écrire qu'une gzip planet et 6 fois plus rapide à lire qu'une gzip planet. Le format a été conçu pour prendre en charge l'extensibilité et la flexibilité futures.

Le format de fichier sous-jacent est choisi pour supporter l'accès aléatoire à la granularité 'fileblock'. Chaque bloc de fichier est décodable indépendamment et contient des entités OSM ~ 8k dans la configuration par défaut. Il n'y a pas de tag codage en dur utilisé; toutes les clés et valeurs sont stockées dans leur intégralité en tant que chaînes opaques. Pour une évolutivité future, des identifiants de nœud / voie / relation de 64 bits sont supposés. Le sérialiseur actuel (Osmosis) préserve l'ordre des entités OSM et les balises sur les entités OSM. Pour gérer de manière flexible plusieurs résolutions, la granularité ou résolution utilisée pour représenter les emplacements et les horodatages est réglable par multiples de 1 milliseconde et 1 nanodegrés. Le facteur de mise à l'échelle par défaut est de 1000 millisecondes et de 100 nanodegrés, ce qui correspond à environ 1 cm à l'équateur. Ce sont la résolution actuelle de la base de données OSM.

Les fichiers ont l'extension *.osm.pbf.