Routes principales dans le canton de Genève

From OpenStreetMap Wiki
Jump to navigation Jump to search

Cette page détaille les raisonnements à propos de la catégorisation des routes principales dans le canton de Genève. En effet, la règle actuellement admise au niveau suisse de se référer exclusivement à l’ordonnance sur les routes de grand transit (RS 741.272) s'avère inadéquate pour le territoire genevois, principalement en raison de sa forte urbanisation et de sa situation géographique particulière : il est entouré à 95% par la France. En application stricte de la règle suisse, aucune route primary ne traverserait la ville, puisque la seule route numérotée mentionnée dans l'ordonnance RS 741.272 est la route No1 Genève-Lausanne-(etc.). D'ailleurs, le numéro de la route principale 1 ne semble pas être utilisé sur les panneaux routiers du canton (cf discussion sur page annexe) et, du coup, il n'existe aucune référence fiable pour tracer son parcours en ville de Genève. En fin de compte, l'application stricte du critère " primary <=> route numérotée" priverait Genève d'un niveau hiérarchique de réseau, ce alors même que le réseau routier est très dense et qu'il convient donc d'utiliser toutes les catégories disponibles pour décrire l'importance des axes individuels.

Une catégorisation proche de la réalité est essentielle pour produire une carte de bonne qualité et pour optimiser les calculateurs d'itinéraires (en particulier les systèmes dédiés aux cyclistes, qui cherchent à proposer des itinéraires à l'écart des voies à fort trafic).

Critères retenus pour le classement des routes en "primary", "secondary" ou "tertiary"

Dans le canton de Genève, plusieurs sources d'information peuvent être prises en compte pour déterminer la catégorie adéquate d'une route:

  • Le Règlement concernant la classification des voies publiques (RCVP) fournit une liste des routes principales dans le canton. Ce règlement liste en particulier les routes qui sont classées "routes cantonales" (RC) et auxquelles des numéros de référence cantonaux ont été attribués (cf tableau ci-dessous). De plus, il liste également les "routes communales principales" (RCP) pour l'ensemble des communes genevoises, à l'exception notable de la Ville de Genève.
  • La Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE), votée en juin 2016, comprend en annexe une carte qui définit les axes structurants du réseau routier cantonal ainsi que deux types de zones dans lesquelles une priorisation différenciée des modes de transport est appliquée (hypercentre, centres urbains). La loi définit en particulier les artères qui font partie du "U lacustre", de la "moyenne ceinture" ainsi que du "réseau routier d'accessibilité", qui sont appelées à canaliser le trafic automobile dans le centre de l'agglomération genevoise. En périphérie des centres urbains, la loi distingue en plus un "réseau routier structurant" et un "réseau routier pénétrant". La majeure partie des artères ainsi prises en compte correspond aux routes qui absorbent actuellement les plus grandes charges de trafic routier dans le canton, mais il existe aussi des exceptions qui sont liées à la planification stratégique du territoire cantonal. La mise en application de la LMCE sera progressive, c'est-à-dire qu'elle dépend de la mise en oeuvre d'un grand nombre de mesures ponctuelles telles que des réaménagements de routes ou la programmation des carrefours à feux pour privilégier certains axes par rapport à d'autres. De plus, un important chantier routier est en cours de réalisation entre la jonction autoroutière Grand-Saconnex/Ferney et le quartier des organisations internationales (Route des Nations, ouverture prévue en 2022).
  • Un classement détaillé de l'ensemble des voies du canton est disponible dans le Graphe routier, qui est proposé en Open Data sur le Système d'Information du Territoire Genevois (SITG). Cette couche de données distingue trois catégories pour les voies ouvertes au trafic: "Réseau primaire", "Réseau secondaire" et "Réseau de quartier". Le réseau primaire correspond à l'ensemble des axes structurants qui ont été mis en évidence sur la carte annexée à la LMCE.
  • Le SITG propose également en Open Data un Plan de charge de trafic pour le transport individuel. Cette couche de données livre des informations sur les charges de trafic pour chaque voie, avec distinction des sens de circulation. Les données de charge sont issues des valeurs de comptage routier de 2015, pour les troncons où ces données existent. Les valeurs des autres sections ont été interpolées grâce au modèle de prévision de trafic (Modèle Multimodal Transfrontalier). Cette couche de données est actualisée environ tous les 5 ans.

Toutes ces informations peuvent aider à classer les routes dans OSM. Cela dit, pour rester en adéquation avec les principes fondamentaux d'OSM ("Cartographier ce qui est observable sur le terrain"), deux critères doivent être considérés de manière prioritaire:

  1. La largeur d'une artère en termes de nombre de voies de circulation, puisqu'elle définit quelles routes sont conçues pour accueillir beaucoup de trafic et lesquelles ne le sont pas (nota bene: contrairement au tag lanes=*, la catégorisation en primary ou en secondary livre une indication continue sur toute la longueur d'un axe pris en considération). Dans une zone fortement urbanisée, cet indicateur représente le critère le plus objectif pour traduire la hiérarchie locale du réseau routier.
  2. La présence de panneaux indicateurs qui indiquent la direction à suivre pour rejoindre les (grandes) villes environnantes. Ces panneaux sont une indication objective que l'on se trouve sur un axe routier majeur sur le plan régional, national ou international. Ce critère représente clairement le critère le plus objectif pour les territoires moins densément construits.

Les tableaux ci-dessous livrent les résultats d'une analyse détaillée des routes principales dans le canton. Cette analyse met notamment en évidence qu'il existe un nombre assez limité d'artères qui comptent au moins deux voies par sens de circulation sur la majeure partie de leur longueur. Il semble donc logique d'attribuer la catégorie "primary" uniquement à ces artères-là. Les autres routes appartenant au réseau structurant LMCE peuvent être catégorisées en "secondary". Enfin, la catégorie "tertiary" s'avère la plus adéquate pour qualifier le reste des routes cantonales ou des routes communales principales, à quelques exceptions près (cf tableau 2).

Pour la Ville de Genève, un découpage ad hoc des principales artères a été effectué (il n'existe aucune liste officielle dans le RCVP). Le tableau 1 liste ces artères et leur proposition de classement. Seules les rues classées en "primary" ou en "secondary" y sont répertoriées. Par défaut, les autres rues principales en Ville de Genève sont catégorisées en "tertiary".

Enfin, le tableau 3 contient les éléments d'analyse et le classement des routes cantonales répertoriées dans le RCVP.


Tableaux détaillés listant le classement des routes principales dans OSM


Tableau 1: Liste des rues classées en Primary et Secondary en Ville de Genève [Propositions en cours de mise en oeuvre dans OSM]

Noms de rue ref Argumentaire de choix de catégorie Catégorie (ancien) Catégorie (nouveau)
Pont du Mont-Blanc Pont principal au centre-ville, 6 voies, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (quai du Mont-Blanc, quai Wilson, partie avenue de France) entre le pont du Mont-Blanc et le carrefour François-Forestier Fait partie du U lacustre LMCE, axe comportant 3-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Partie Rue/Route de Lausanne entre carrefour François-Forestier et place Albert-Thomas (puis route No1 et RC 8 après la limite de la ville) Fait partie du U lacustre LMCE, axe comportant 4-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (partie avenue de la Paix) entre place Albert-Thomas et place des Nations 106? Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant plus de 2 voies sur environ la moitié de sa longueur, charge de trafic importante. secondary secondary
Axe (partie avenue de la Paix, avenue Appia) entre place des Nations et entrée de l'OMS Axe comportant 3-5 voies sur presque toute sa longueur; charge de trafic moyenne, mais appelée à augmenter au fur et à mesure de son élargissement en prévision de l'ouverture de la route des Nations. tertiary tertiary provisoire
Partie avenue de France entre carrefour François-Forestier et place des Nations Axe qui a perdu en importance suite à la construction du tram mais charge de trafic demeure importante (notamment entre place des Nations et croisement avec la rue Montbrillant); la catégorie primary s'impose pour afficher une continuité entre la place des Nations et le U lacustre (les classements dans ce secteur seront revus après l'ouverture de la route des Nations, prévue en 2022). tertiary primary provisoire
Partie route de Ferney entre place des Nations et limite de la ville (puis RC 7). 106 Fait partie du réseau routier structurant LMCE, axe comportant 3 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (place des Nations, avenue Giuseppe-Motta, rue Hoffmann) de la place des Nations jusqu'au carrefour de la Servette Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant 4 voies sur environ la moitié de sa longueur (mais autre moitié à deux voies seulement), charge de trafic importante. secondary secondary
Partie rue de Lausanne entre carrefour François-Forestier et place Cornavin Axe qui a perdu en importance suite à la construction du tram mais charge de trafic demeure importante. secondary secondary
Place de Cornavin (rue situé côté lac, sans zone de rencontre) Axe de liaison entre la rue de Lausanne et la place des Vingt-Deux Cantons, charge de trafic importante secondary secondary
Partie rue des Alpes entre quai du Mont-Blanc et place Cornavin Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 3 voies sur presque toute sa longueur mais nombreux carrefours à feux qui limitent la charge de trafic. secondary secondary
Partie rue des Alpes entre place Cornavin et rue de Montbrillant Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel de 2 voies (une voie à contresens pour transports publics et cycles). secondary secondary
Partie rue de Montbrillant entre passage des Alpes et avenue de France Axe comportant 2-3 voies, charge de trafic importante (notamment dans le sens Gare => Nations). tertiary secondary
Axe (rue du Fort-Barreau, rue du Grand-Pré) entre rue Montbrillant et moyenne ceinture Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 2-3 voies, charge de trafic importante. tertiary secondary
Axe (partie rue du Mont-Blanc, rue Chantepoulet, place des XXII-Cantons) entre Pont du Mont-Blanc et croisement avec boulevard James-Fazy 101? Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 5-6 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (pont de la rue de la Servette, partie rue de la Servette) entre place des XXII-Cantons et bifurcation de la rue de Lyon 101? Axe comportant 5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante dans le sens descendant, mais les vitesses de déplacement demeurent limitées en raison des feux qui ponctuent ce court tronçon. secondary secondary
Partie de la rue de la Servette entre bifurcation de la rue de Lyon et moyenne ceinture (carrefour de la Servette) 101? Axe qui a perdu en importance suite à la construction du tram mais charge de trafic demeure importante. secondary secondary
Partie de route de Meyrin entre carrefour de la Servette et le carrefour du Bouchet, limite de la ville (puis RC 6 et 33) 101 Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, trafic important malgré le fait qu'il n'y a plus qu'une voie par sens suite à la construction du tram. secondary secondary
Avenue Wendt, entre carrefour de la Servette et place des Charmilles Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant entre 2 et 5 voies, charge de trafic importante. secondary secondary
Axe (partie avenue Edmond-Vaucher, route des Franchises), entre le carrefour du Bouchet et la rue de Lyon Axe comportant 3 voies sur la majeure partie de sa longueur, charge de trafic importante. tertiary secondary
Boulevard James-Fazy, entre place des XXII-Cantons et pont de la Coulouvrenière ? Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel à 2-3 voies (plus voie réservée aux trams et bus). secondary primary
Rue des Terreaux-du-Temple, entre pont de la Coulouvrenière et place des XXII-Cantons Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel de 2-3 voies (plus voie de tram) secondary primary
Place Isaac-Mercier, entre Terreaux-du-Temple et James-Fazy Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel de 2-3 voies secondary primary
Rue Voltaire, entre boulevard James-Fazy et croisement avec la rue de Lyon 109? Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 2-4 voies, charge de trafic importante. La catégorisation en primary s'impose pour assurer la continuité avec la rue de Lyon en direction de Vernier. secondary primary
Partie rue de Lyon entre rue de la Servette et croisement avec la rue Voltaire Axe comportant 3-4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic (assez) importante. La catégorisation en secondary s'impose pour maintenir une cohérence avec le classement d'autres rues dans ce secteur (Rue du Fort-Barreau, Rue de Saint-Jean, etc.). tertiary secondary
Partie rue de Lyon entre croisement avec rue Voltaire et place des Charmilles 109? Axe comportant 4-6 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (partie rue de Lyon, avenue de Châtelaine) entre place des Charmilles et limite de la ville (puis RC 5) 109 Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant 4-6 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (rue Albert-Richard, partie rue du Mandement), entre place Isaac-Mercier et rue de Saint-Jean Axe unidirectionnel comportant 1-3 voies, charge de trafic importante. secondary secondary
Partie unidirectionnelle rue de Saint-Jean à l'approche de la place Isaac-Mercier Axe unidirectionnel 2-3 voies, charge de trafic importante. secondary secondary
Partie bidirectionnelle rue de Saint-Jean longeant les voies CFF jusqu'au pont des Délices Axe comportant 3-4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic importante. secondary / tertiary secondary
Rue des Charmilles, entre pont des Délices et place des Charmilles Axe de liaison entre place des Charmilles et pont de Sous-terre, charge de trafic importante tertiary secondary
Avenue d'Aïre, entre place des Charmilles et carrefour du Pont-Butin Axe de liaison entre place des Charmilles et le pont Butin, comportant 4 voies sur environ la moitié de sa longueur, charge de trafic importante. tertiary secondary
Axe (rue de Sous-Terre, pont de Sous-Terre) Axe comportant 2-3 voies (plus voies réservées pour les bus), charge de trafic importante. secondary secondary
Rue des Deux-Ponts, du pont Sous-Terre au pont Saint-Georges Axe comportant 3-4 voies, charge de trafic importante. secondary secondary
Axe (Pont de Saint-Georges, partie route des Jeunes, Voie centrale), entre la rue des Deux-Ponts et le carrefour de l'Etoile, limite de la ville (puis autoroute A1a) Fait partie du réseau routier structurant LMCE, axe comportant au moins 2 voies dans chaque sens de circulation (avec séparation médiane sur la majeure part de sa longueur), charge de trafic très importante. secondary primary
Partie route de Chancy, entre le pont Saint-Georges et la limite de ville (puis RC 4) 103 Axe qui a perdu en importance suite à la construction du tram mais charge de trafic demeure importante. secondary secondary
Rampe Quidort, de la route des Jeunes à la route de Chancy Fait partie du réseau routier structurant LMCE, charge de trafic importante malgré le fait qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation. tertiary secondary
Rue François-Dussaud, entre la route des Jeunes et la route des Acacias Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe de liaison comportant 2-4 voies, charge de trafic importante. tertiary secondary
Axe (pont de la Coulouvrenière, partie boulevard Georges-Favon), entre le Rhône et la place du Cirque Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant au moins 2 voies dans chaque sens de circulation avec séparation médiane par une voie de tram en site propre, charge de trafic très importante. secondary primary
Avenue du Mail, entre la place du Cirque et le carrefour des Vingt-Trois-Cantons Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 2-4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Partie boulevard Georges-Favon, entre le rond-point de Plainpalais et la place du Cirque Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 2-3 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Avenue Henri-Dunand, entre le carrefour des Vingt-Trois-Cantons et le rond-point de Plainpalais Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe bidirectionnel comportant au moins 3 voies, charge de trafic importante. secondary secondary
Rue Harry-Marc, entre l'avenue du Mail et le boulevard Georges-Favon Axe de liaison comportant 3 voies et une charge de trafic importante dans le sens Mail => Georges-Favon (accès en direction de la place de Neuve et demi-tour en direction du pont de la Coulouvrenière); dans le sens inverse, l'axe ne comprend qu'une seule voie et la charge de trafic est faible. tertiary secondary / tertiary
Rue Jean-François-Bartholoni, entre la plaine de Plainpalais et la place de Neuve Axe de liaison unidirectionnel comportant 2 voies de circulation sur toute sa longueur, avec une charge de trafic (assez) importante. Néanmoins, la capacité routière est limitée par le STOP qui doit être marqué en débouchant sur la place de Neuve (et par le trafic sur cette dernière). Un classement en secondary semble exagéré. tertiary tertiary surchargée
Pourtour de la place de Neuve Place fonctionnant comme un rond-point avec deux voies de circulation sur presque tout son pourtour. La charge de trafic est assez importante, mais la cohabitation avec les multiples lignes de tram et bus réduit considérablement la capacité routière. Un classement en secondary semble du coup exagéré. tertiary tertiary surchargée
Axe (rue de la Croix-Rouge, pont Saint-Léger, partie rue de l'Athénée, place des Casemates), entre la place de Neuve et le boulevard Jacques-Dalcroze Axe de liaison entre le quartier des banques et le boulevard Jacques-Dalcroze, ne comportant que 2 voies de circulation (plus portion avec voie bus réservée) mais avec une charge de trafic relativement importante. Un classement en secondary semble tout de même exagéré vu le passage obligé par la place de Neuve. tertiary tertiary surchargée
Axe (partie du boulevard du Pont-d'Arve, pont des Acacias, routes des Acacias), entre le carrefour des Vingt-Trois-Cantons et le carrefour de l'Etoile, limite de la ville (puis RC 29) Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 1-2 voies par sens de circulation avec séparation médiane par deux voies de tram en site propre, charge de trafic demeure (très) importante malgré le fait que l'axe a perdu en capacité routière suite à la construction du tram; la catégorie primary s'impose pour afficher une continuité entre la Voie Centrale et la Plaine de Plainpalais. secondary primary
Axe (partie du boulevard du Pont-d'Arve, boulevard de la Tour), entre le carrefour des Vingt-Trois-Cantons et le boulevard des Philosophes Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 2-4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (rue Lombard, avenue de la Roseraie), entre le boulevard de la Tour et le pont de la Fontenette Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe de liaison comportant 2-4 voies, charge de trafic importante. tertiary secondary
Axe unidirectionnel (boulevard des Philosophes, rond-point de Plainpalais), entre le boulevard Jacques-Dalcroze et la plaine de Plainpalais Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 2-4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Partie bidirectionnelle du boulevard des Philosophes, entre la bifurcation du boulevard Jacques-Dalcroze et la place Edouard-Claparède Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Boulevard Jacques-Dalcroze, entre boulevard des Philosophes et rue Ferdinand-Hodler Axe de liaison comportant 3-5 voies sur toute sa longueur, avec une charge de trafic importante dans le sens Ferdinand-Hodler => Philosophes. tertiary secondary
Partie boulevard Helvétique, entre le boulevard des Philosophes et la rue Ferdinand-Hodler Cet axe fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE et, dans le sens Philosophes => Ferdinand-Hodler, il comporte 2-3 voies sur toute sa longueur. La charge de trafic est très importante dans ce sens, car la régulation des feux favorise la circulation dans le prolongement du boulevard du Pont-d'Arve. Dans le sens inverse, cet axe s'avère par contre nettement défavorisé et les panneaux indicateurs orientent d'ailleurs le trafic par le boulevard Jacques-Dalcroze. secondary primary / tertiary
Partie boulevard Helvétique, entre la rue Ferdinand-Hodler et la rue François-Versonnex E712? Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe de liaison avec séparation médiane comportant 4-6 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Boulevard des Tranchées, entre la place Emile-Guyenot et la place Edouard-Claparède Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe unidirectionnel comportant 3-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Rue Emile-Yung, entre la place Edouard-Claparède et la rue Lombard Axe de liaison unidirectionnel comportant 2 voies de circulation sur toute sa longueur, charge de trafic importante. tertiary secondary
Partie unidirectionnelle de l'avenue de Champel, entre la place Edouard-Claparède et le plateau de Champel Axe de liaison unidirectionnel comportant 2 voies de circulation sur toute sa longueur (plus une voie bus en sens inverse), charge de trafic assez importante et axe de liaison direct pour revenir dans le quartier de Champel. secondary secondary
Rue des Contamines, entre le plateau de Champel et la route de Malagnou Axe de liaison unidirectionnel pour rejoindre la route de Florissant ou la route de Malagnou, comportant 1-3 voies de circulation, charge de trafic importante. secondary secondary
Route de Florissant, entre le boulevard des Tranchées et la limite de la ville (puis RC 25) 112 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 3-4 voies sur presque toute sa longueur, charge de trafic importante. secondary secondary
Axe (partie route de Vessy, route du Bout-du-Monde, avenue Louis-Aubert, chemin Rieu), entre le pont du Val-d'Arve et la route de Malagnou 112.1 Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant 2-3 voies avec séparation médiane, charge de trafic importante. secondary secondary
Partie rue Ferdinand-Hodler, entre le boulevard Jacques-Dalcroze et le boulevard Helvétique Axe de liaison comportant 3 voies de circulation, charge de trafic importante. tertiary secondary
Axe (partie rue Ferdinand-Hodler, route de Malagnou), entre le boulevard Helvétique et la limite de la ville (puis RC 24) 111, E712 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 3-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (rue de Villereuse, rue de Jargonnant), entre la place Emile-Guyénot et la place de Jargonnant Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe de liaison comportant 3-4 voies de circulation, charge de trafic importante.

Un classement exceptionnel en primary s'impose pour créer une continuité entre l'avenue Pictet-de-Rochemont et la route de Malagnou.

tertiary primary
Avenue de l'Amandolier, entre la route de Malagnou et la route de Chêne Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, charge de trafic importante malgré le fait que l'axe ne comprend qu'une voie par sens de circulation. tertiary secondary
Axe (partie du quai du Général-Guisan, partie rue François-Versonnex), entre le pont du Mont-Blanc et le boulevard Helvétique 102 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 4-6 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (partie rue François-Versonnex, partie avenue Pictet-de-Rochemont), entre le boulevard Helvétique et la place de Jargonnant 102 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 4-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary
Axe (partie avenue Pictet-de-Rochemont, partie route de Chêne), entre la place de Jargonnant et l'avenue de l'Amandolier 102 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe comportant 3-5 voies sur toute sa longueur, charge de trafic importante mais avec des vitesses ralenties depuis le réaménagement de la station de tram en face de la gare des Eaux-Vives. secondary secondary
Partie route de Chêne, entre l'avenue de l'Amandolier et la bifurcation de la route de Grange-Canal (limite de la ville) 102 Fait partie de la moyenne ceinture LMCE, axe comportant 3 voies sur presque toute sa longueur, charge de trafic importante. secondary secondary
Route de Frontenex, entre la place de Jargonnant et la limite de la ville (puis RC 22) 116 Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, axe de liaison comportant 2-5 voies de circulation, charge de trafic importante. secondary secondary
Rue Pierre-Fatio, entre le quai Gustave-Ador et le rond-point de Rive Axe de liaison de 2-6 voies, avec une charge de trafic assez importante. Néanmoins, le croisement de la rue François-Versonnex (primary) et de la rue du Rhône (priorité donnée aux transports publics) limite la capacité routière et la vitesse de circulation, un classement en secondary semble donc exagéré. tertiary tertiary surchargée
Rond-point de Rive et plusieurs autres rues environnantes dans le secteur de Rive et de la place des Eaux-Vives Dans le secteur de Rive et de la place des Eaux-Vives, plusieurs rues comportent 2-3 voies par sens de circulation et une charge de trafic (assez) importante. Les vitesses de circulation sur le rond-point et dans les rues environnantes sont toutefois limitées par de nombreux feux et les priorités données aux transports publics. tertiary tertiary surchargée
Rue de la Scie et place Camoletti, entre le quai Gustave-Ador et la rue François-Versonnex Fait partie du réseau routier d'accessibilité LMCE, court axe de liaison comprenant 3 voies sur toute sa longueur, charge de trafic assez importante. secondary secondary
Quai Gustave-Ador, entre le Jardin-Anglais et la limite de la ville (puis RC 1) 105 Fait partie du U lacustre LMCE, axe comportant 4 voies sur toute sa longueur, charge de trafic très importante. secondary primary

Note: pour la qualification des charges de trafic, la règle suivante a été appliquée: "charge de trafic très importante: TJOM > 20'000 (total des deux sens de circulation); "charge de trafic importante": TJOM > 10'000. En général, les routes avec un trafic moyen par jour ouvrable inférieur (TJOM < 10'000) ne méritent pas une catégorie "primary" ou "secondary" en Ville de Genève.


Tableau 2: Liste des routes communales principales classées en Primary et Secondary dans d'autres communes [Propositions en cours de mise en oeuvre dans OSM]

Commune Nom de route / Remarques concernant la catégorisation dans OSM Catégorie (ancien) Catégorie (nouveau)
Bellevue / Grand-Saconnex Partie route de Colovrex, route du Bois-Brûlé.

Fait partie du réseau routier pénétrant LMCE. La charge de trafic est importante.

tertiary secondary
Carouge / Genève Pont et rue de la Fontenette, Place Sigismond.

Fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante.

tertiary secondary
Carouge Route de Veyrier (partie entre la rue de la Fontenette et le pont du Val-d'Arve).

Fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante.

tertiary secondary
Carouge / Lancy Route des Jeunes (partie entre le Bachet-de-Pesay et le carrefour de l'Etoile).

La route des Jeunes est matérialisée par deux routes unidirectionnelles longeant l'autoroute, en partie avec 2 voies par sens de circulation et plusieurs voies de liaison avec l'autoroute. La charge de trafic est (très) importante, avec de nombreux poids-lourds desservant la zone industrielle.

secondary primary
Carouge Avenue Vibert, partie sud du boulevard des Promenades, partie nord de la rue Jacques-Grosselin, partie rue Baylon, Chemin de la Marbrerie.

Dans ce secteur, il y a plusieurs rues avec une forte charge de trafic en raison de la zone d'activités et de grands immeubles d'habitation. Parmi ces rues, l'avenue Vibert et la partie sud du boulevard des Promenades se démarquent par un gabarit particulièrement large. De plus, il y a aussi beaucoup de trafic sur l'axe passant par la zone industrielle entre le tunnel de Val-d'Arve et le rond-point devant M-Parc.

tertiary secondary
Lancy / Genève Rampe Quidort.

Fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est très importante compte tenu du gabarit de la route.

tertiary secondary
Plan-les-Ouates Partie route de Base, route de la Galaise.

Ces routes représentent les principales voies d'accès à la zone industrielle de Plan-les-Ouates et la charge de trafic y est (assez) importante.

tertiary secondary
Bernex Route de Pré-Lauret.

Fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est moyennement importante et la catégorisation en secondary se justifie avant tout pour créer une continuité de catégorisation sur l'axe LMCE situé entre la jonction autoroutière de Perly et la route de Chancy.

tertiary secondary
Cologny / Chêne-Bougeries Chemin de Grange-Canal.

Fait partie de la moyenne ceinture LMCE. La charge de trafic est assez importante, mais elle ne justifie pas encore un classement en secondary, ce d'autant plus que cette route comprend encore plusieurs aménagements de modération du trafic (alternance de côté des places de stationnement, rétrécissements de voie à plusieurs endroits, etc.).

tertiary tertiary provisoire
Thônex / Chêne-Bourg Partie route de Jussy, rue François-Jacquier, partie chemin de la Gravière, partie chemin de la Mousse.

Ces rues font partie du réseau routier structurant LMCE et/ou du réseau primaire selon SITG, mais leur charge de trafic ne justifie pas encore un classement en secondary.

tertiary tertiary provisoire

Note: pour la qualification des charges de trafic, la règle suivante a été appliquée: "charge de trafic très importante: TJOM > 20'000 (total des deux sens de circulation); "charge de trafic importante": TJOM > 10'000. En général, les routes avec un trafic moyen par jour ouvrable inférieur (TJOM < 10'000) ne méritent pas une catégorie "primary" ou "secondary", sauf lorsqu'elles font partie d'un axe important au niveau cantonal ou transfrontalier.


Tableau 3: Classement des routes cantonales selon RCVP (L1 10.03) [Proposition en cours de mise en oeuvre dans OSM]

reg_ref ref Description (selon Art. 2 du RCVP) / Remarques concernant la catégorisation dans OSM Catégorie (ancien) Catégorie (nouveau)
RC 1 105 (Quai de Cologny / route de Thonon [via Tranchée couverte de Vésenaz]), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (borne territoriale 214), par Vésenaz et La Pallanterie.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et il comporte 2x2 voies sur environ la moitié de sa longueur.

Il est à noter que, au niveau de la traversée de Vésenaz, seule la tranchée couverte est classée en primary. Les routes en surface sont déclassées en secondary (lien vers RC 20) ou en tertiary.

secondary primary
RC 2 102 (Partie route de Chêne / rue de Chêne-Bougeries / rue de Genève), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (borne territoriale 102), par Chêne-Bougeries et Chêne-Bourg.

Cet axe continue d'avoir une charge de trafic importante malgré le fait qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation (relativement peu de carrefours à feux entre les Eaux-Vives et Chêne-Bourg); la traversée de Thônex s'effectue en 2x2 voies mais avec des vitesses réduites en raison des multiples carrefours à feux).

secondary secondary
RC 3 (112.1) (Route du Val-d’Arve / route de Saint-Julien), de la RC 26 à la frontière française (bornes territoriales 55 et 56), par Plan-les-Ouates et Perly, y compris la liaison à la RC 28 (place du Rondeau).

Cet axe comporte une charge de trafic très importante entre le pont du Val-d'Arve et la jonction autoroutière Lancy Sud/Carouge (tronçon faisant partie de la moyenne ceinture LMCE) ainsi qu'entre la jonction autoroutière de Perly et Saint-Julien; ces deux tronçons sont catégorisés en primary.

secondary primary / secondary
RC 4 103 (Partie route de Chancy / route de Bellegarde), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (pont de Chancy/Le Rhône), par Onex, Eaumorte et Chancy. Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et sa taille varie passablement. Quatre tronçons peuvent être distingués:

(1) Entre le pont de Saint-Georges et la jonction autoroutière de Bernex, l'axe comporte généralement 1 voie par sens avec séparation médiane par les voies de tram en site propre: tronçon en secondary.

(2) Entre la jonction autoroutière de Bernex et la bifurcation de la route de Laconnex (RC 68), l'axe comporte généralement 2x2 voies, avec une charge de trafic très importante: court tronçon en secondary pour continuité.

(3) Ensuite, l'emprise de l'axe demeure importante jusqu'à Chancy, avec cependant une charge de trafic nettement moindre: tronçon catégorisé en secondary.

(4) Entre Chancy et la douane du pont de Chancy, la route correspond plutôt à des critères de tertiary, avec notamment une limitation de vitesse à 40 km/h en traversée de Chancy et le pont de Chancy à 1 voie en circulation alternée: tronçon en secondary pour la continuité avec la D984b.

secondary secondary
RC 5 109 (Partie avenue de Châtelaine / pont de l’Ecu / partie route de Vernier / route du Nant-d’Avril), de la limite de la Ville de Genève à la RC 31.

L'avenue de Châtelaine fait partie de la moyenne ceinture LMCE et l'axe fait ensuite partie du réseau routier structurant LMCE jusqu'à la jonction avec les RC 34 (Rue Lect) et RC 91 (route de Satigny); ces deux tronçons comportent au moins 2 voies par sens de circulation avec des charges de trafic très importantes (court tronçon à 8 voies aux abord de la jonction autoroutière de Vernier!): tronçons en primary.

Ensuite, l'axe continue avec une emprise importante mais la charge de trafic diminue un peu en traversée de la zone industrielle: tronçon en primary pour créer une continuité vers la route de Meyrin par un court tronçon de la route du Mandement (RC 31).

secondary primary
RC 6 101 (Partie route de Meyrin), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (borne territoriale 123), par Meyrin.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et il comporte 2x2 voies sur la majeure partie de sa longueur. La charge de trafic est très importante.

Il est à noter que, au niveau de la traversée de Meyrin, seule la tranchée couverte est classée en primary. La routes en surface est déclassée en tertiary.

secondary primary
RC 7 106 (Partie route de Ferney), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (bornes territoriales 64 et 65), par le Grand-Saconnex et le souterrain passant sous la piste de l’aéroport. Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et il comporte 2x2 voies sur environ la moitié de sa longueur. La charge de trafic est (très) importante. secondary primary
RC 8 1 (Route de Lausanne / route de Suisse), de la limite de la Ville de Genève [(près de place Albert-Thomas)] à la frontière vaudoise, par Bellevue et Versoix, y compris le tronçon situé sur la commune de Céligny. Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE ainsi que de la route nationale No1; il comporte 2x2 voies sur environ la moitié de sa longueur et la charge de trafic est importante. primary primary
RC 10 (Route des Romelles), de la RC 8 au chemin des Tuileries.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante, ce d'autant plus qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation. Vu que la fonction première de cette route est de relier la route de Lausanne (No1) et l'autoroute, un classement exceptionnel en primary a été retenu.

tertiary primary
RC 20 113 (Route d’Hermance), de la RC 1 (Vésenaz) à la frontière française (pont sur l’Hermance), par Collonge, Anières et Hermance.

Cet axe comporte généralement une voie par sens de circulation et de nombreux tronçons à 50 km/h, mais la charge de trafic reste importante.

secondary secondary
RC 21 (Route du Guignard / route de La-Capite), de la RC 22 à la RC 1 (La Pallanterie), par Cologny et La Capite. tertiary tertiary
RC 22 116 (Partie plateau de Frontenex / route de Vandoeuvres), de la limite de la Ville de Genève à la RC 53 (Vandœuvres).

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante malgré le fait que l'axe ne comporte qu'une voie par sens de circulation.

secondary secondary
RC 23 [.1] 115 (Avenue Tronchet / partie route de Jussy), de la RC 2 (Thônex) à la jonction avec la RC 51 (route de Compois), par Mon-Idée.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE et la charge de trafic est importante malgré le fait qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation.

secondary secondary
RC 23 [.2] 115 (Partie route de Jussy), de la jonction avec la RC 51 (route de Compois) à la jonction des RC 50 et 52 (sortie est de Jussy).

Au-delà de la jonction avec la RC 51, la charge de trafic diminue nettement, notamment après la traversée de Jussy (Nota bene: vu le gabarit restreint de la route, il n'est pas tenu compte du référencement dans l'Ordonnance fédérale sur les routes de grand transit RS 741.272).

secondary tertiary
RC 24 111,

E712

(Partie route de Malagnou / route Blanche), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (borne territoriale 101 - douane de Thônex-Vallard), y compris les bretelles de raccordement à la RC 59.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et il comporte 2x2 voies sur la majeure partie de sa longueur. La charge de trafic est très importante (la route Blanche se trouve dans le prolongement de l'autoroute blanche).

secondary primary
RC 25 112 (Partie route de Florissant / pont de Sierne / route du Pas-de-l’Echelle), de la limite de la Ville de Genève à la frontière française (borne territoriale 87), à Veyrier.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et il comporte 3 voies sur environ la moitié de sa longueur. La charge de trafic est (très) importante compte tenu du gabarit de la route.

secondary secondary
RC 26 [.1] (Partie route de Veyrier), du pont du Val-d’Arve à la RC 61 (route du Stand-de-Veyrier).

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE; la charge de trafic est (très) importante, en particulier compte tenu du gabarit de la route.

tertiary secondary
RC 26 [.2] (Partie route de l’Uche), de la RC 61 (route du Stand-de-Veyrier) à la RC 25 (Le Petit-Veyrier).

Sur cette partie de la RC 26, la charge de trafic est nettement moins importante que sur la première partie de la RC 26 (rôle de desserte de hameaux locaux).

tertiary tertiary
RC 27 (Route de Troinex / route de Pierre-Grand), de la RC 28 à la frontière française (borne territoriale 811 - douane de Pierre-Grand). tertiary tertiary
RC 28 (114) (Partie place du Rondeau (Carouge) / route de Drize / route d’Annecy), de la RC 3 à la frontière française (borne territoriale 71 - douane de Landecy).

Sur cette axe, la charge de trafic est importante malgré qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation. A noter: Les numéros de référence divergent pour les derniers tronçons au niveau des douanes et la catégorie secondary est appliquée sur la route 114 (route d'Annecy en tertiary sur le passage par la douane de Landecy).

secondary secondary
RC 29 [.1] (Partie route des Acacias / carrefour de l’Etoile / partie route du Grand-Lancy), de la limite de la Ville de Genève à la RC 38 (Avenue des Communes Réunies).

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE jusqu'au croisement avec la moyenne ceinture LMCE (RC 38, Avenue des Communes-Réunies et route du Pont-Butin); la charge de trafic demeure importante malgré le fait que l'axe a perdu en importante suite à la construction du tram (une voie par sens de circulation avec séparation médiane par voies de tram sur la majeure partie de sa longueur): classement en secondary, excepté pour la route des Acacias et le carrefour de l'Etoile qui sont classés en primary afin de créer une continuité vers le pont des Acacias.

secondary primary / secondary
RC 29 [.2] (Partie route du Grand-Lancy), de la RC 38 (Avenue des Communes Réunies) à la RC 4 (route de Chancy).

Sur ce tronçon de la route du Grand-Lancy, la charge de trafic est nettement inférieure car le transit par cette route est découragé par plusieurs carrefours à feux.

tertiary tertiary
RC 30 (Route de Saint-Georges), de la RC 4 à la RC 38 (stand de Saint-Georges).

Cet axe comporte 3 voies sur environ la moitié de sa longueur et la charge de trafic est (assez) importante, mais un classement en secondary semble tout de même exagéré.

tertiary tertiary
RC 31 [.1] (110) (Avenue Auguste-François-Dubois / partie rue des Vernes / avenue Louis-Rendu / partie route du Mandement), de la frontière française (bornes territoriales 83 et 84) à l'entrée de Satigny.

Le gabarit des routes varie passablement sur cet axe. En gros, trois tronçons peuvent être distingués:

(1) L'avenue François-Dubois ne comporte que deux voies, mais appartient en partie au réseau routier pénétrant LMCE; la charge de trafic est importante alors même que le gabarit de la route est limité.

(2) La rue des Vernes et l'avenue Louis-Rendu offrent un gabarit nettement plus large (séparation médiane par marquage large ou par terre-plein), mais paradoxalement la charge de trafic est un peu moins importante (cela dit, elle est a sans doute augmenté suite à la construction du quartier des Vergers et suite à l'agrandissement de l'hôpital de La Tour).

(3) La route du Mandement entre la route de Meyrin et Satigny comporte 3 voies sur environ la moitié de sa longueur et la charge de trafic est importante.

tertiary / secondary secondary
RC 31 [.2] 110 (Partie route du Mandement), de l'entrée de Satigny à la frontière française (borne territoriale 157 - pont de Roulave), par Satigny, Russin et Dardagny.

Sur cette partie de la route du Mandement, la charge de trafic est nettement moindre et son gabarit est également inférieur, en particulier entre la sortie de Dardagny et la frontière française.

(Nota bene: vu le gabarit restreint de la route, il n'est pas tenu compte du référencement dans l'Ordonnance fédérale sur les routes de grand transit RS 741.272).

secondary tertiary
RC 32 (107) (Partie route de Pré-Bois), de la RC 5 à la RC 33. Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE et il comporte 4-5 voies sur toute sa longueur. La charge de trafic est très importante. secondary primary
RC 33 [.1] (107) (Partie avenue Louis-Casaï) de la RC 6 (carrefour du Bouchet) à la RC 38 (avenue de Pailly).

Sur ce premier tronçon de la RC 33, le gabarit et la charge de trafic sont nettement moindres que sur le reste des routes faisant partie de la RC 33; de plus, un classement en secondary ne rompt pas de continuité.

secondary secondary
RC 33 [.2] (107) (Partie avenue Louis-Casaï / route de la Vorge[route François-Peyrot] / route des Batailleux / partie route de Pré-Bois / partie route de l’Aéroport) de la RC 38 (avenue de Pailly) à la RC 32, y compris les voies d’accès à l’aéroport et les bretelles de raccordement.

Ces routes font partie du réseau routier structurant LMCE et elles comportent généralement 2 voies par sens de circulation. La charge de trafic est très importante sur toutes ces routes.

secondary primary
RC 34 (Rue Lect / [partie] avenue de Mategnin) de la RC 5 à la RC 31 y compris les bretelles de raccordement à la RC 6.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant/pénétrant LMCE et la charge de trafic est importante malgré le fait qu'il n'y a généralement qu'une voie par sens de circulation.

tertiary secondary
RC 34a (Route des Fayards), de la frontière française (bornes territoriales 51 et 52) à la RC 8, par Vireloup et le Crest-d’El.

Cet axe fait partie du réseau routier pénétrant LMCE. La charge de trafic est assez importante et elle a augmenté suite au chantier de requalification de la traversée de Versoix (RC 8).

tertiary secondary
RC 35 (Voie-des-Traz), de la RC 33 à la RC 7 par la Halle-Fret.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est assez importante et elle est appelée à augmenter pendant la durée du chantier engagé au niveau de la jonction autoroutière du Grand-Saconnex (raccordement de la route des Nations).

tertiary secondary
RC 36 (Route de Collex), de la RC 8 (passage sous voies CFF) à la frontière française (borne territoriale 16), par Valavran, Collex et Bossy. tertiary tertiary
RC 37 (Route de Sauverny), de la RC 8 (Versoix) aux frontières françaises (borne territoriale 2) et vaudoise (borne territoriale 22). tertiary tertiary
RC 38 104 (Avenue et pont du Pailly [et bretelle de raccordement à la RC 6] / viaduc de l’Ecu / avenue de l’Ain / pont Butin / route du Pont-Butin / pont de Lancy / avenue des Communes-Réunies) et raccordements à l’évitement de Plan-les-Ouates - N1a, y compris liaison avec la RC 3, de la RC 33 à la RC 3[?!?].

Cet axe fait partie de la moyenne ceinture LMCE. Il comporte soit des tronçons de route avec 2x2 voies, soit des tronçons à 2x1 voies dédiés au trafic de transit (évitement de carrefours). La charge de trafic est très importante sur toute sa longueur.

Il est à noter que, aux abords du tunnel routier des Communes-Réunies, l'avenue du même nom est catégorisée en tertiary sur ce seul tronçon.

secondary primary
RC 40 (114) (Route du Camp / partie route de Saconnex-d’Arve / route des Hospitaliers / route du Pont-de-la-Fin) de la RC 3 à la frontière française (douane de Croix-de-Rozon).

La route du Pont-de-la-Fin absorbe une charge de trafic nettement plus importante que le reste de cet axe et ce tronçon est du coup classé en secondary (cf remarque RC 28).

tertiary / secondary tertiary / secondary
RC 41 (Partie chemin de Mâchefer / chemin du Bois-Fromager / partie route de l’Etraz), de la RC 34a à la frontière vaudoise (Mies) par le pont de Richelien. tertiary tertiary
RC 42 (Route des Ravières / chemin du Rouet), de la RC 3 à la RC 63. tertiary tertiary
RC 43 (Route de Cugny), de la RC 40 à la RC 63. tertiary tertiary
RC 44 (Route du Vallon), de la RC 24 à la RC 2.

La route du Vallon fait partie de l'axe préférentiel signalé par des panneaux indicateurs entre le pont du Mont-Blanc et l'autoroute Blanche (par la route de Chêne). Pour cette raison, elle est surclassée en secondary.

tertiary secondary
RC 45 (Route de Veigy), de la RC 1 à la frontière française (douane de Veigy - bornes territoriales 210 et 211). tertiary tertiary
RC 50 (Partie route de Bellebouche), de la RC 53 à la jonction des RC 23 et 52. tertiary tertiary
RC 51 (Route de Compois), de la RC 21 (La Pallanterie) à la RC 23, par Sionnet.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante.

secondary secondary
RC 52 115 (Route de Monniaz), de la jonction des RC 23 et 50 à la frontière française (bornes territoriales 133 et 134 - douane de Monniaz).

Malgré l'inscription de cet axe dans l'Ordonnance fédérale sur les routes de grand transit RS 741.272, ni le gabarit de la route ni la charge de trafic ne justifient un classement en secondary.

secondary tertiary
RC 53 (Route de Meinier / partie route de Gy / partie route de Bellebouche / chemin des Turaines), de la jonction des RC 22 et 54 (Vandœuvres) à la frontière française (borne territoriale 206), par Carre-d’Amont, Meinier et Gy. tertiary tertiary
RC 54 (Partie route de Choulex / route des Jurets), de la jonction des RC 22 et 53 (Vandœuvres) à la RC 23, par la Croix-de-Choulex et Chevrier.

La partie de la route de Choulet entre Vandoeuvres et Crête fait partie du réseau routier structurant LMCE (prolongement de RC 55); la charge de trafic y est encore assez limitée, mais elle est appelée à augmenter vu la construction de nombreux logements aux Communaux d'Ambilly. Un classement en secondary sera envisagé ultérieurement. Sur le reste de la RC 54, la charge de trafic est encore plus limitée.

tertiary tertiary provisoire
RC 55 (Route de Mon-Idée), de la RC 54 (Crête) à la frontière française (borne territoriale 106), par le pont Bochet et Mon-Idée.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE, mais la charge de trafic est encore assez limitée. Le trafic est appelé à augmenter vu la construction de nombreux logements aux Communaux d'Ambilly. Un classement en secondary sera envisagé ultérieurement.

tertiary tertiary provisoire
RC 56 (Route des Brolliets / partie rue de Graman / route de Presinge), de la RC 23 à la RC 23, par Puplinge et l’abbaye de Presinge. tertiary / unclassified tertiary / unclassified
RC 56a (Route de Cara), de la RC 56 à la frontière française (borne territoriale 113 - douane de Cara). tertiary tertiary
RC 58 (Avenue de Thônex), de la RC 2 à la RC 25.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est (très) importante, en particulier compte tenu du gabarit de la route.

tertiary secondary
RC 59 (Rue Jean-Pelletier / route de Sous-Moulin), de la RC 2 (Chêne-Bourg) à la frontière française (douane de Fossard-Vernaz).

La partie centrale de la route de Sous-Moulin fait partie du réseau routier structurant LMCE (entre la jonction avec la route Blanche et l'avenue de Thônex). La charge de trafic est y est un peu plus importante que sur le reste de cet axe et, surtout, ce tronçon représente la liaison officielle entre l'avenue de Thônex et l'autoroute Blanche: classement en secondary.

tertiary secondary / tertiary
RC 61 [.1] (Route du Stand-de-Veyrier), de la RC 25 à la RC 26.

La route du Stand-de-Veyrier fait partie du réseau routier structurant LMCE et la charge de trafic y est importante malgré le fait qu'il n'y a qu'une voie par sens de circulation.

tertiary secondary
RC 61 [.2] (Route Antoine-Martin / route de Marsillon), de la RC 26 à la RC 27.

Sur ces autres routes de la RC 61, la charge de trafic est nettement moindre que sur la route du Stand-de-Veyrier et leur rôle se situe plutôt au niveau d'une desserte des hameaux locaux.

tertiary tertiary
RC 62 (Route de La-Chapelle), de la RC 3 à la RC 28.

Suite à la construction de la gare CEVA du Bachet-de-Pesay, cette route n'est plus connectée à la RC 3. Le classement en tertiary est maintenu de la RC 28 jusqu'à la bifurcation de la route du Saconnex-d'Arve, puis la route correspond désormais à une route d'accès à des quartiers résidentiels.

tertiary tertiary / residential
RC 63 (Chemin de la Châtière / partie route de Bardonnex), de la RC 3, par Arare, à la jonction des RC 43 et RCP 3 (Bardonnex). tertiary tertiary
RC 64 (Partie chemin des Mattines / partie route de Base / partie route de Lully), de la RC 3 à la RC 67.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La charge de trafic est importante malgré le fait qu'il n'y a qu'une seule voie par sens de circulation.

tertiary secondary
RC 67 (Route de Soral / route de Rougemont), de la RC 4 ("croisée de Confignon") à la frontière française (borne territoriale 311), par Confignon, Lully et Soral.

Sur cet axe, seule une partie de la route de Soral appartient au réseau routier structurant LMCE, soit le tronçon entre le rond-point à l'ouest de Lully (RC 64) et la bifurcation de la route de Pré-Lauret; la charge de trafic est moyennement importante, mais la catégorisation en secondary se justifie avant tout pour créer une continuité de catégorisation sur l'axe LMCE situé entre la jonction autoroutière de Perly et la route de Chancy.

tertiary tertiary / secondary / tertiary
RC 67a (Route des Mangons), de la RC 67 à la frontière française (borne territoriale 46). tertiary tertiary
RC 68 (Route de Laconnex / La Vy-Neuve / route de Sézegnin), de la RC 4 à la frontière française (douane de Sézegnin), par Sézegnin.

La route de Laconnex fait partie du réseau routier structurant LMCE entre le rond-point sur la route de Chancy (RC 4) et la bifurcation de la route de Pré-Lauret; la charge de trafic est moyennement importante, mais la catégorisation en secondary se justifie avant tout pour créer une continuité de catégorisation sur l'axe LMCE situé entre la jonction autoroutière de Perly et la route de Chancy.

tertiary secondary / tertiary
RC 70 (Route d’Avully / pont de La-Plaine), de la RC 4 (Eaumorte) à la jonction des RC 71 et 86, par Avully et La Printanière. tertiary tertiary
RC 71 (Route de La-Plaine), de la RC 31 à la jonction des RC 70 et 86. tertiary tertiary
RC 72 (Route de Cartigny / rue du Trabli / route du Nant-des-Crues), de la RC 4 à la RC 70 (La Printanière), par Cartigny et le pont du Nant-des-Crues. tertiary tertiary
RC 73 (Route du Moulin-de-la-Ratte), de la RC 74 à la RC 72. tertiary tertiary
RC 74 [.1] (Partie route d’Aire-la-Ville), de la RC 4 (Bernex) à la RC 75 (route du Bois-de-Bay), par le pont de Peney.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE et la charge de trafic y est importante.

Entre Peney-Dessous et Satigny, la charge de trafic est nettement moindre: tronçon en tertiary.

tertiary secondary
RC 74 [.2] (Partie route d’Aire-la-Ville / route de la Gare-de-Satigny), de la RC 75 (route du Bois-de-Bay) à la RC 31 (Satigny).

Entre Peney-Dessous et Satigny, la charge de trafic est nettement moindre que sur la première partie de la RC 74.

tertiary tertiary
RC 75 (Avenue Louis-Pictet / route de Peney / route du Bois-de-Bay), de la RC 5 à la RC 74.

Cet axe fait partie du réseau routier structurant LMCE. La traversée de Vernier comporte un long tronçon en 2x1 voies avec séparation médiane par terre-plein. La charge de trafic est importante.

tertiary secondary
RC 77 (Route de Saugy), de la RC 36 (sortie nord du passage sous voies CFF) à la rue du Village, RCP 2 (Genthod). tertiary tertiary
RC 78 (Route de Céligny / partie route de Crans / route de Crassier), de la RC 8 à la frontière vaudoise (borne territoriale 25), par le pont sur la N1. tertiary tertiary
RC 80 (Partie route de Vessy), du pont de Vessy à la RC 26. tertiary tertiary
RC 81 (Route de Verbois), de la RC 74 (au sud du pont de Peney) à la RC 31, par le barrage de Verbois (non compris le tronçon sur le barrage et l’usine). tertiary tertiary
RC 82 (Route des Lolliets / route de la Paraille), de la RC 67 à la RC 68. tertiary tertiary
RC 83 (Partie route des Rupettes / route de Vallière), de la RC 68 à la RC 72 (château de Cartigny). tertiary tertiary
RC 84 (Route de Valleiry), de la RC 4 (Chancy) à la frontière française (borne territoriale 17 A), par les bois de Chancy. tertiary tertiary
RC 85 (Route du Moulin-Roget), de la RC 70 (Avully) à la RC 4, par Gennecy. tertiary tertiary
RC 86 (Route de Challex), de la jonction des RC 70 et 71 (La Plaine) à la frontière française (borne territoriale 180), par le bord du Rhône. tertiary tertiary
RC 89 (Partie route de Prévessin), de la RC 31 à la frontière française (bornes territoriales 93 et 94).

Cette route de liaison a été démolie au début des années 2010 [1],[2].

unclassified / track unclassified / track
RC 91 (Route de Satigny), de la RC 5 à la RC 31. tertiary tertiary

Note: pour la qualification des charges de trafic, la règle suivante a été appliquée: "charge de trafic très importante: TJOM > 20'000 (total des deux sens de circulation); "charge de trafic importante": TJOM > 10'000. En général, les routes avec un trafic moyen par jour ouvrable inférieur (TJOM < 10'000) ne méritent pas une catégorie "primary" ou "secondary", sauf lorsqu'elles font partie d'un axe important au niveau cantonal ou transfrontalier.


Sources