France/Langues régionales et minorisées

From OpenStreetMap Wiki
Jump to navigation Jump to search

Voir aussi la page sur les outils : France/Langues régionales et minorisées/Outils


Les Langues de France (Art.8 de la Constitution qui les déclare comme ressortissant au "patrimoine national"), parce qu’elles n’ont pas de statut officiel (le français est seul officiel - art. 2 de la Constitution), peuvent être qualifiées de minorisées (en : minority languages), précisément par ce fait-là.

Dénombrement officiel des langues de France

Elles sont décrites et répertoriées dans un rapport remis en avril 1999 au Ministre de la Culture, rédigé sous la direction du professeur Bernard Cerquiglini.

75 langues sont mentionnées, en incluant des langues issues des migrations plus ou moins récentes. Le francique (code ISO frk), parlé au Nord de la Lorraine et proche du luxembourgeois, est fondu avecl'alsacien qui ressortit à la langue alémanique (code ISO gsw).

Liste du rapport Cerquiglini
Métropole

dialecte allemand d'Alsace et de Moselle, basque, breton, catalan, corse, flamand occidental, francoprovençal, occitan (gascon, languedocien, provençal), auvergnat-limousin, alpin-dauphinois),langues d'oïl : franc-comtois, wallon, picard, normand, gallo, poitevin-saintongeais, bourguignon-morvandiau, lorrain.

berbère, arabe dialectal, yiddish, romani, chib, arménien occidental     

Départements et collectivités d'Outre Mer

martiniquais, guadeloupéen, guyanais, réunionnais, créoles bushinenge de Guyane : saramaca, aluku, njuka, paramaca, langues amérindiennes de Guyane : galibi (ou kalina), wayana, palikur, arawak (ou lokono), wayampi, émerillon, hmong.<br>

langues kanak de Nouvelle-Calédonie : Grande Terre, nyelâyu, kumak, caac, yuaga, jawe, nemi, fwâi, pije, pwaamei, pwapwâ, dialectes de la région de Voh-Koné, cèmuhî, paicî, ajië, arhâ, arhö, ôrôwe, neku, sîchë, tîrî, xârâcùù, xârâgùrè, drubéa, numèè, Îles Loyauté, nengone, drehu, iaai, fagauvea, Territoires français de Polynésie : tahitien, marquisien,  langue des Tuamotu, langue mangarévienne, langue de Ruturu (Îles Australes), langue de Ra'ivavae (Îles Australes), langue de Rapa (Îles Australes) wallisien, futunien, Mayotte : shimaoré, shibushi.

Codification et cartographie des langues de France

Langue minorisée Code ISO 639 ou BCP47 Communauté OSM Référence 1 Référence 2 Page wiki OpenStreetMap Compte avec Taginfo
alémanique (Alsace & Moselle) gsw non
arpitan frp non
basque (nord) eu oui
bourguignon-morvandiau name:fr-x-brg non
breton br oui OpenStreetMap e brezhoneg noms bretons
catalan (Pays catalan) ca oui WikiProject catalan
corse co non
créole guadeloupéen et martiniquais gcf non
créole guyanais gyn non
créole réunionnais gcd non
euskara, voir basque
flamand occidental vls non
franc-comtois fr-x-fc non
francique (Nord Moselle) frk non
francoprovençal, voir arpitan
gallo fr-x-gallo non
occitan oc oui Mapa occitana
normand nrf non
picard pcd non
poitevin fr-x-poi non
tahitien ty non

Une petite minorité des langues minorisées de France s'est vu attribuer des codes ISO 639 et BCP 47. Ces derniers peuvent être créés par consensus sous la norme (name:fr-x-{nom abrégé de la langue}), mais, seulement pour la visualisation (voir France/Langues régionales et minorisées/Outils).

Voir aussi : FR:Noms multilingues