FR:JOSM/Greffons/PicLayer

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles — JOSM/Plugins/PicLayer
Afrikaans Alemannisch aragonés asturianu azərbaycanca Bahasa Indonesia Bahasa Melayu Bân-lâm-gú Basa Jawa Baso Minangkabau bosanski brezhoneg català čeština dansk Deutsch eesti English español Esperanto estremeñu euskara français Frysk Gaeilge Gàidhlig galego Hausa hrvatski Igbo interlingua Interlingue isiXhosa isiZulu íslenska italiano Kiswahili Kreyòl ayisyen kréyòl gwadloupéyen kurdî latviešu Lëtzebuergesch lietuvių magyar Malagasy Malti Nederlands Nedersaksies norsk norsk nynorsk occitan Oromoo oʻzbekcha/ўзбекча Plattdüütsch polski português română shqip slovenčina slovenščina Soomaaliga suomi svenska Tiếng Việt Türkçe Vahcuengh vèneto Wolof Yorùbá Zazaki српски / srpski беларуская български қазақша македонски монгол русский тоҷикӣ українська Ελληνικά Հայերեն ქართული नेपाली मराठी हिन्दी অসমীয়া বাংলা ਪੰਜਾਬੀ ગુજરાતી ଓଡ଼ିଆ தமிழ் తెలుగు ಕನ್ನಡ മലയാളം සිංහල ไทย မြန်မာဘာသာ ລາວ ភាសាខ្មែរ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ አማርኛ 한국어 日本語 中文(简体)‎ 吴语 粵語 中文(繁體)‎ ייִדיש עברית اردو العربية پښتو سنڌي فارسی ދިވެހިބަސް

Ce plugin vous permet de charger des images et de les afficher comme couche sous JOSM.

Image animée explicative : Piclayer Usage

Informations générales

Caractéristiques

  • Formats supportés: PNG, JPEG, GIF
  • calibration facile en déplaçant, tournant, agrandissant l'image avec la souris
  • Lecture/enregistrement de la calibration de l'image via un fichier d'extension .cal

Limites

  • Pas de support pour (Geo)TIFF
  • Pas de géoréférencement basé sur des points référencés ou des coordonnées (positionnement uniquement avec la souris)
  • Les fichiers .cal sont spécifiques à la projection JOSM qui existait au moment de l'enregistrement du fichier .cal. Si vous modifiez la projection JOSM, vous devez enregistrer le fichier .cal à nouveau, sinon l'image ne se chargera pas à sa place la prochaine fois.
  • N'a pas un système d'ortho rectification à part entière (processus consistant à supprimer les effets de perspective (inclinaison) et de relief (terrain) d'une image dans le but de créer une image planimétrique correcte).[1]

Installation

Utiliser l'onglet des plugins dans les préférences de JOSM pour installer ce plugin.

Usage

Charger une image

  1. Chargez des données du serveur pour que la carte soit visible. Par exemple, "Fichier >> Télécharger les données"
  2. (L’expérience montre que vous devez maintenant vous assurer de zoomer sur le futur centre approximatif de l’image que vous souhaitez géo-référencer. Par exemple, si vous avez une photo d'une zone d'un kilomètre, effectuez un zoom avant, avant de la charger, pour afficher une zone de 100 mètres. Si vous ne connaissez pas l'emplacement approximatif du centre, vous pouvez toujours tenter votre chance ...)
  3. Sélectionnez le menu "Images >> Plus ... >> Nouvelle couche d'image à partir d'un fichier"
  4. Sélectionner un ou plusieurs fichiers

Si des fichiers d'étalonnage (.cal) sont disponibles, ils seront chargés automatiquement. Sinon, le centre de l'image sera placé au centre actuel de l'écran, à une échelle suffisamment visible.

Géo-référencement

  1. Activer le calque.
  2. (Conseil : à ce stade, veillez à utiliser les boutons du panneau de gauche pour faire glisser, puis faire pivoter et redimensionner (bien sûr, en conservant toujours le ratio d'apparence constant), afin de faire correspondre approximativement la carte de base avant même de toucher votre première image verte. flèche. -- N'essayez pas de faire pivoter complètement une image à l'envers simplement en saisissant les points 1, 2 et 3 ...)
  3. Cliquez sur le bouton avec une flèche verte dans la barre d'outils de gauche
  4. Sélectionnez les points de contrôle de l'image (3 points sont nécessaires au traitement)
  5. Cliquez sur le bouton avec une flèche rouge dans la barre d'outils de gauche
  6. Dans ce mode, vous pouvez déplacer des points de contrôle (vous devez pointer exactement dans la bulle du point) et l'image se transforme. Notez que vous pouvez à tout moment repositionner les points 1, 2 et 3 en cliquant à nouveau sur la flèche verte.

voir l'animation Utilisation Piclayer

Sauvegarder le fichier .cal

Faire un clic droit sur une couche puis sélectionner "Enregistrer l'étalonnage de l'image"

Les fichiers d'étalonnage sont enregistrés dans le même répertoire que celui où l'image a été chargée.

Charger le fichier .cal

Le fichier sera chargé automatiquement lors du chargement de l'image, avec pour base le nom du fichier (image.png.cal par exemple). Vous pouvez également charger un fichier .cal manuellement avec un clic droit sur une couche puis sélectionner "Charger l'étalonnage de l'image...".

Important : Le fichier .cal a une projection spécifique, soyez certain que vous utilisez la même projection lors de la sauvegarde et du chargement.

Chargement d'anciennes images

Il suffit de les charger comme de nouvelles images que vous n'auriez pas encore géo-référencées. Si l'option Nouveau calque d'image à partir d'un fichier est grisée dans le menu, commencez par charger une zone. [2]

Utilisation de l'action calibrage automatique

AutoCalibrate.png

L'action de calibrage automatique vous aide à positionner et à calibrer une image (de préférence un plan de niveau) dans la carte du monde.


Qu'est-ce qui diffère de l'utilisation manuelle ?

  • c'est plus rapide
  • une plus grande précision
  • les distances insérées vous aident à ne pas déformer l'image car celles-ci sont souvent plus précises que le contour donné (c'est pourquoi le résultat du calibrage ne correspond souvent pas exactement aux coordonnées mondiales données).

Comment l'action calibre-t-elle l'image ?

Après avoir inséré les informations requises, l'action s'assure de conserver la dimension insérée pour ne pas déformer l'image pendant le calibrage. Cela signifie que les trois points de bordure Edge point.png ne seront pas simplement déplacés vers les trois points de référence Ref point.png. Au lieu de cela, le premier point de référence sera utilisé comme point d'ancrage, ce qui signifie que le premier point d'arête sera déplacé vers le premier point de référence. Après cela, le deuxième point de bordure doit être placé sur la ligne entre le point de référence 1 et le point de référence 2 à la distance insérée. La position du troisième point de bordure sera calculée en fonction de la distance insérée entre les points de référence 2/3 et du décalage entre les points de bordure et les points de référence.

De quoi ai-je besoin pour utiliser cette action ?

  • une image, de préférence un plan de niveau
  • l'information sur la longueur du côté du bâtiment
  • un fichier .osm ou .gpx avec des coordonnées de construction ou des données osm sur un calque séparé

Comment démarrer le calibrage ?

  1. ouvrez le fichier image et basculez sur le calque image pour pouvoir voir les modes PicLayer sur le côté gauche
  2. entrez dans le mode "Calibrer image avec contour" AutoCalibrate.png
  3. suivez la fenêtre
    1. sélectionner les points de bordure Edge point.png
    2. entrez les distances - si vous sélectionnez le champ de texte, une ligne verte apparaîtra pour vous indiquer la distance requise sur l'image. Veuillez saisir la distance réelle en mètre entre les deux points.
    3. ouvrir la référence - ouvrir un fichier .osm ou .gpx JOSM-Icon Datei öffnen.jpg avec les coordonnées du contour du bâtiment ou sélectionnez une couche Liste aller Ebenen.png comme référence
    4. sélectionner les points de référence Ref point.png
      1. sélection du mode - si les coordonnées du plan de construction sont déjà définies dans la couche, sélectionnez le mode défini (fichiers .osm uniquement) ; si vous souhaitez définir les coordonnées quelque part sur la couche, sélectionnez le mode manuel
      2. sélectionner les mêmes points qu'à l'étape 3.1, désormais uniquement sur le calque de référence
    5. lancer le calibrage


Résultat

Si l'image est correctement calibrée, elle sera placée sur la position référencée sur la carte avec une ligne d'ancrage entre les points 1 et 2 (voir Comment l'action calibre-t-elle l'image ?) Et les distances entre les points 1/2 et les points 2/3 est égale aux distances insérées au début.
Pourquoi utiliser des distances pour calibrer ? Souvent, le contour donné d'un bâtiment n'est pas assez précis (par exemple, des distorsions dans des images prises à partir d'avions). En utilisant les distances, nous pouvons calibrer l’image et conserver la dimension réelle. cela offre également la possibilité de corriger le contour.

Messages d'erreur

Si la dimension de l'image calibrée n'est pas égale à (+/- epsilon) la dimension insérée, le calibrage échouera. Cela garantit que l'image n'est pas mal calibrée.

Histoire

Voir JOSM/Plugins/PicLayer/ReleaseNotes (Anglais)

Autres liens

Annexes

Nouveau format de fichier .cal

L'exemple suivant utilise la projection UTM35 également appelée EPSG:32635, POSITION_X=28.8652921°E POSITION_Y=60.4985131°N et Image_Resolution~= 0,5 m/pix

#JOSM PicLayer plugin calibration data
#Sun Nov 27 22:21:58 CET 2011
POSITION_Y=6708383.375731533
POSITION_X=602463.1049788792
INITIAL_SCALE=673.3630407396365
M12=-714.691403694874
M11=0.508636037014039
M10=6.263463862108147E-5
M02=43.42632371753174
M01=-2.1720970442278513E-4
M00=0.5060984647587284
  • POSITION_X and POSITION_Y : position du centre de l'image en unités internationales (c'est-à-dire spécifique à la projection) - identique à celle de l'ancien format .cal
  • INITIAL_SCALE : équivalence de 100 pixels en unités internationales
  • M00, M01, M02 and M10, M11, M12 : coefficients de transformation affine

Représentation mathématique :


Latex translation-rotation-scale.png


(PX,PY)=POSITION_X/Y, S=INITIAL_SCALE, (x,y) = emplacement du pixel par rapport au centre de l'image. (x',y') = coordonnées projetées. IGN = ignorer. Techniquement, INITIAL_SCALE et POSITION_X, POSITION_Y sont redondants car ils pourraient être fusionnés en M. Voir également http://en.wikipedia.org/wiki/File:2D_affine_transformation_matrix.svg pour une aide graphique sur la façon dont M est constitué.

Ancien format de fichier .cal

Exemple :

#JOSM PicLayer plugin calibration data
#Mon Nov 15 19:38:35 CET 2010
SCALEX=1.0
SCALEY=1.0
SHEARX=0.0
SHEARY=0.0
INITIAL_SCALE=190.92609423045016
POSITION_Y=292616.03696207993
POSITION_X=490266.6137017577
INITIAL_POS_y=293088.4061731008
INITIAL_POS_X=490909.1888228225
ANGLE=58.77
  • INITIAL_SCALE : distance métrique / 100 pixels au moment où vous chargez l'image
  • SCALE_X/Y : mise à l'échelle supplémentaire effectuée par l'utilisateur
  • SHEAR_X/Y : qu'est-ce ?
  • INITIAL_POS_X/Y : qu'est-ce ?
  • POSITION_X/Y : position du centre de l'image en unités internationales
  • ANGLE : 0 signifie sans rotation

A propos de la mise à l'échelle : la taille métrique de l'image est la suivante : imgsize / 100 * INITIAL_SCALE * SCALE_X/Y

N'oubliez pas que les fichiers .cal sont spécifiques à la projection, mais que la projection n'est pas stockée dans le fichier.

Remarque : Josm peut se bloquer lors de la tentative d'ouverture d'un très ancien fichier .cal (voir le ticket 6123 avec la solution de contournement).

Comment convertir un ancien format de fichier .cal dans le nouveau format de fichier .cal

Voir les scripts sur la version allemande de cette page.

Le fichier "World"

Si un fichier "World" est associé à une image lors de l'ouverture, il est utilisé pour générer automatiquement le géoréférencement du calque.

Le format est de la forme .wld. Cependant, la projection (.prj) n'est pas lue et nécessite d'être définie de la même façon dans JOSM (pas défaut EPSG:3857).