FR:Key:name:eu

From OpenStreetMap Wiki
Jump to navigation Jump to search
Public-images-osm logo.svg name:eu
Osm element key.svg
Description
Nom en basque Edit or translate this description.
Utilisé pour ces éléments
peut être utilisé sur des nœudspeut être utilisé sur des cheminspeut être utilisé sur des zonespeut être utilisé sur des relations
Statut : utilisé

Wikidata

Odonymie

L’odonyme est habituellement composé de deux parties : la partie spécifique et la partie générique.

La partie générique indique le type de voie ou d’espace public : karrika ou kalea (rue), plaza (place), bidea (chemin), pasealekua (promenoir), aldapa (rampe), etorbidea (avenue)... La partie générique de l’odonyme est composée de noms communs du lexique courant.

La partie spécifique identifie la voie ou l’espace public. Elle peut être très variée et composée de plusieurs mots. Il s’agit souvent d’un nom propre, comme un lieu, une personne ou un organisme : Errotatxo kalea, Usimendia karrika, Europa kalea, Fleming kalea, Juana Gartzia Orkoien Doktore Andrearen plaza, Constant Colbert Medikuaren karrika, Euskaltzaindia plaza, Trebiñu Konderriaren kalea ; mais cela peut aussi être un nom com- mun : Geltokiko patarra, Musika plaza, Konstituzio plaza, Arrantzale kalea. Il peut enfin être d’un autre type : Biak bat kalea, Martxoaren Hirua plaza...

Majuscules et minuscules dans les odonymes

Tous les mots qui composent la partie générique (plaza, kalea, karrika itsua, etorbidea, pasealekua, zubia, bidea...) doivent commencer par une minuscule quand la partie générique suit la partie spécifique. Par exemple : Oriamendi pasealekua, Floquet plaza, Elizako karrika, Mendixka karrika itsua, Antonio Epaltza kalea, Agirre Lehendakariaren plaza, Orkoiengo errepide zaharra...

Tous les mots fondamentaux qui composent la partie spécifique doivent commencer par une majuscule, même s’ils sont des noms communs.

Les noms, pronoms, adjectifs, démonstratifs, numéraux, compléments de noms et formes verbales sont considérés comme mots fondamentaux. Les conjonctions de coordination (eta, edo) ne sont pas des mots fondamentaux, pas plus que les mots français ou espagnols de, du, y et et. Les mots considérés comme non fondamentaux doivent être écrits en minuscules. Par exemple : Albert eta Emile Dotézac karrika, Lapuebla de Labarca kalea, Blas de Otero kalea, Ramón y Cajal kalea, Caballo de Pica kalea, Navas de Tolosa kalea...

Extraits de la page 117-118 : https://www.euskaltzaindia.eus/dok/iker_jagon_tegiak/82190.pdf