FR:Je cartographie le réseau de bus de ma ville

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles — Je cartographie le réseau de bus de ma ville
Afrikaans Alemannisch aragonés asturianu azərbaycanca Bahasa Indonesia Bahasa Melayu Bân-lâm-gú Basa Jawa Baso Minangkabau bosanski brezhoneg català čeština dansk Deutsch eesti English español Esperanto estremeñu euskara français Frysk Gaeilge Gàidhlig galego Hausa hrvatski Igbo interlingua Interlingue isiXhosa isiZulu íslenska italiano Kiswahili Kreyòl ayisyen kréyòl gwadloupéyen kurdî latviešu Lëtzebuergesch lietuvių magyar Malagasy Malti Nederlands Nedersaksies norsk norsk nynorsk occitan Oromoo oʻzbekcha/ўзбекча Plattdüütsch polski português română shqip slovenčina slovenščina Soomaaliga suomi svenska Tiếng Việt Türkçe Vahcuengh vèneto Wolof Yorùbá Zazaki српски / srpski беларуская български қазақша македонски монгол русский тоҷикӣ українська Ελληνικά Հայերեն ქართული नेपाली मराठी हिन्दी অসমীয়া বাংলা ਪੰਜਾਬੀ ગુજરાતી ଓଡ଼ିଆ தமிழ் తెలుగు ಕನ್ನಡ മലയാളം සිංහල ไทย မြန်မာဘာသာ ລາວ ភាសាខ្មែរ ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ አማርኛ 한국어 日本語 中文(简体)‎ 吴语 粵語 中文(繁體)‎ ייִדיש עברית اردو العربية پښتو سنڌي فارسی ދިވެހިބަސް

Contexte

Peut-être êtes-vous comme Roxanne : elle ne dispose pas de compétence informatique et souhaite cartographier le réseau de bus de sa ville, de sa commune ou encore de sa sous-préfecture.

Le projet OSM permet de cartographier tous types de réseaux de transport en commun et de le partager grâce à une communauté capable de produire un plan ou une application de navigation à partir des données collectées sur le terrain. 

Cette page constitue un ensemble de pistes et de conseils pour cartographier le réseau de bus d’une commune en utilisant les outils de l’OSM comme Jungle Bus.

Les processus de cartographie

Je commence par me définir un périmètre d'étude :

  • Le mode de transport visé (cette page se limite au service des bus)
  • Le réseau(x) ou opérateur(s) concerné (exemple: Tisseo à Toulouse, RATP à Paris, Tréma'Bus à Mâcon)

Etape 1: Je recherche les informations existantes

Je pars à la recherche des informations existantes qui peuvent m'aider à faire ma carte :

  • Je m’adresse à la mairie, à l’office du tourisme, au bureau du transporteur, dans les gares SNCF et je consulte les plans affichés sur les abribus.
  • Les grilles d’horaires.

Attention : Toutes ces informations sont indicatives, elles ne peuvent être cartographiées comme telles. Elles permettent de savoir où collecter les premières données mais elles ne remplacent pas les données terrains qui sont plus précises.

Je n'ai aucune de ces informations? Pas de problème ! Je me réfère aux différents cas de figure ci-dessous et j'essaye à minima de trouver une carte de ma ville (ou de ma commune).

Etape 2: Je cartographie les arrêts de bus

C'est l'étape importante. Il s'agit de positionner précisément chaque arrêt de bus sur OpenStreetMap. Si je dispose d'un smartphone je vais pouvoir mener cette étape directement sur le terrain. Sinon la phase de terrain sera suivie d'un temps de saisie sur un ordinateur avec un accès à internet.

Lors de cette étape je fais attention à ne pas ajouter un arrêt s'il existe déjà dans OpenStreetMap. Si un arrêt existe je le vérifie quand même, car il peut être mal positionné, son nom peut avoir changé, certaines informations peuvent être manquantes. Si un arrêt visible sur la carte n'existe pas ou n'existe plus sur le terrain, je le supprime dans OpenStreetMap.

Prendre le bus n'est pas forcément le plus pratique pour cette phase de terrain. Le bus ne s'arrête pas forcément à tous les arrêts, et il faut un peu de temps pour bien cartographier chaque arrêt. Le plus efficace dépend du type de commune : à pied dans une métropole, à vélo dans une ville plus petite, en voiture à la campagne. À toi de choisir ton mode de transport !

Les sections ci-dessous décrivent la méthode conseillée, en fonction des documents que j'ai récoltés lors de la première étape, et selon que je dispose d'un smartphone ou pas.

J’ai un smartphone

Je commence par installer l'application JungleBus. Cette application mobile a été développée par l'équipe JungleBus pour faciliter la cartographie des arrêts de bus.

L'application JungleBus est disponible uniquement sur Androïd. Si j'ai un autre type de téléphone je peux utiliser la carte interactive MapContrib avec le navigateur Web du téléphone. Dans les deux cas je dois créer un compte OpenStreetMap.

J’ai le plan de bus de ma commune

Je passe par tous les arrêts et les cartographie avec JungleBus. Je les positionne précisément et remplis le formulaire : nom de l'arrêt, type d'aménagement, présence d'un banc, etc. Après avoir cartographié un arrêt je le barre sur le plan : ainsi je suis sûre de n'en omettre aucun.

J’ai les grilles horaires des lignes de bus

Je commence par faire un plan approximatif des arrêts. Je les positionne sur le plan de la ville en me basant sur les grilles horaires (le nom de l'arrêt est souvent le nom d'une rue, d'un lieu-dit ou d'un site comme la mairie). Si je n'ai pas de plan j'en imprime un en utilisant le site MapOSMatic. Munie de ce plan je parcours la ville comme décrit ci-dessus.

Je n’ai ni plan ni grille horaire

Le plus simple est de prendre le bus !

Je commence par installer une application qui va enregistrer le parcours du bus, par exemple GPSLogger. Cette application utilise le GPS du téléphone pour produire une trace GPS, c'est-à-dire un fichier au format GPX. J'active le GPS du téléphone avant de monter dans le bus, et démarre l'enregistrement de mon trajet. Je parcours l'intégralité de la ligne dans les deux sens. Je stoppe l'enregistrement puis récupère le fichier GPX (par envoi d'un mail ou partage sur un cloud).

Ensuite, j'imprime une carte de mon parcours en important le fichier GPX sur MapOSMatic : onglet GPX Track sur la page Créer une carte.

Munie de ce plan, je parcours à nouveau la ligne de bus pour géolocaliser précisément chaque arrêt avec Jungle Bus sur mon smartphone.

Je n’ai pas de smartphone

Afin de positionner précisément chaque arrêt de bus, j'imprime une série de cartes de collectes en utilisant le site Field Papers. Les cartes doivent être à une échelle suffisamment précise pour afficher les noms de rues et les bâtiments qui vont servir de points de repères.

J’ai le plan de bus ou les grilles horaires

Je parcours la commune et positionne chaque arrêt de bus le plus précisément possible sur mes cartes de collecte, en notant son nom. Je barre sur le plan ou la grille horaire chaque arrêt relevé, pour être sûr·e de n'en oublier aucun.

Ensuite, j'utilise la carte interactive MapContrib pour cartographier chaque arrêt relevé sur ma carte de collecte.

Je n’ai ni plan ni grille horaire

Le plus simple est de prendre le bus muni d'un plan de la commune. Je note sur le plan le parcours du bus et l'emplacement approximatif des arrêts. Si je n'ai pas de plan j'en imprime un en utilisant le site MapOSMatic.

Dans un second temps, je parcours à nouveau la ligne pour positionner précisément chaque arrêt puis les ajouter avec MapContrib, comme décrit ci-dessus.

Étape 3 : je décris chaque ligne de bus

Ligne par ligne, je rédige la liste des arrêts dans l'ordre avec, entre chaque arrêt, les rues empruntées par le bus. Si le trajet n'est pas rigoureusement identique dans les deux sens, par exemple à cause d'un sens unique, j'établis cette liste pour chaque sens du trajet. De même si la ligne inclut des variantes, je fais la liste pour chaque variante et au besoin pour chaque sens.

< ajouter un exemple >

Enfin je partage ces listes en envoyant un mail à transport@listes.openstreetmap.fr. Un bénévole de l'équipe Jungle Bus se chargera de cartographier chaque ligne sur OpenStreetMap (opération un peu complexe).

Le résultat sera visible sur cette carte interactive. Si le résultat tarde à apparaître, je n'hésite pas à renvoyer un mail à la liste.

Je peux alors imprimer une carte du réseau en utilisant le site MapOSMatic : il suffit de cocher l'option ptmap Public Transport Overlay à l'étape Overlays : la couche Transports Publics sera imprimée sur la carte. Cette carte peut être copiée en toute liberté, aussi je n'hésite pas à l'envoyer à la mairie et à l'office du tourisme, à la proposer aux chauffeurs et chauffeuses de bus, et à la distribuer autour de moi.

Enfin, si j'ai un compte Twitter, je n'oublie pas de remercier la communauté #OpenStreetMap et l'équipe @BusJungle.