FR:Tag:natural=glacier

From OpenStreetMap Wiki
Jump to: navigation, search
Langues disponibles — Tag:natural=glacier
· Afrikaans · Alemannisch · aragonés · asturianu · azərbaycanca · Bahasa Indonesia · Bahasa Melayu · Bân-lâm-gú · Basa Jawa · Baso Minangkabau · bosanski · brezhoneg · català · čeština · dansk · Deutsch · eesti · English · español · Esperanto · estremeñu · euskara · français · Frysk · Gaeilge · Gàidhlig · galego · Hausa · hrvatski · Igbo · interlingua · Interlingue · isiXhosa · isiZulu · íslenska · italiano · Kiswahili · Kreyòl ayisyen · kréyòl gwadloupéyen · Kurdî · latviešu · Lëtzebuergesch · lietuvių · magyar · Malagasy · Malti · Nederlands · Nedersaksies · norsk bokmål · norsk nynorsk · occitan · Oromoo · oʻzbekcha/ўзбекча · Plattdüütsch · polski · português · português do Brasil · română · shqip · slovenčina · slovenščina · Soomaaliga · suomi · svenska · Tiếng Việt · Türkçe · Vahcuengh · vèneto · Wolof · Yorùbá · Zazaki · српски / srpski · беларуская · български · қазақша · македонски · монгол · русский · тоҷикӣ · українська · Ελληνικά · Հայերեն · ქართული · नेपाली · मराठी · हिन्दी · অসমীয়া · বাংলা · ਪੰਜਾਬੀ · ગુજરાતી · ଓଡ଼ିଆ · தமிழ் · తెలుగు · ಕನ್ನಡ · മലയാളം · සිංහල · ไทย · မြန်မာဘာသာ · ລາວ · ភាសាខ្មែរ · ⵜⴰⵎⴰⵣⵉⵖⵜ · አማርኛ · 한국어 · 日本語 · 中文(简体)‎ · 吴语 · 粵語 · 中文(繁體)‎ · ייִדיש · עברית · اردو · العربية · پښتو · سنڌي · فارسی · ދިވެހިބަސް
Public-images-osm logo.svg natural = glacier
Glacier.jpg
Description
A permanent body of ice formed naturally from snow that is moving under its own weight.
Utilisé pour ces éléments
peut être utilisé sur des nœudspeut être utilisé sur des cheminspeut être utilisé sur des zonespeut être utilisé sur des relations
Combinaisons utiles
Statut: Approuvé

Description

Un glacier est une masse de glace qui se forme par accumulation et tassement de chutes de neige dans une zone où l'accumulation de la neige est supérieure à l'ablation (fonte). Le glacier glisse lentement sous l'effet de son propre poids, il fond à son extrémité inférieure et possède une zone d'accumulation de neige fraiche à son sommet. On en trouve dans presque toutes les régions de haute montagne sur Terre ainsi que dans les régions polaires à une altitude bien plus faible. Certains glaciers sont immenses comme la calotte Antarctique (environ 1,750,000 km²).

Comment cartographier

ElementArea.png

Pour cartographier un petit glacier tracer simplement une chemin se fermant sur lui-même (avec le tag natural=glacier) en suivant le contour du glacier. Pour de plus grands glaciers l'emploi d'un Relation:multipolygon peut s'avérer nécessaire.

Lorsque différents glaciers sont connectés dans leur partie supérieure vous pouvez les séparer en suivant la limite du bassin-versant.

Dans le cas où vous n'auriez aucune information sur la géométrie du glacier, vous pouvez taguer un nœud avec natural=glacier et son nom.

Pièges à éviter

Les glaciers sont souvent cartographiés depuis des photographies aériennes ou satellitaires, ce qui peut induire en erreur. Ces quelques recommandations vous aideront à les éviter.

  • En dehors des régions arctiques les glaciers se limitent aux zones de haute montagne. L'altitude limite de présence des glaciers dépend de la latitude et du micro-climat local. Dans les Alpes par exemple cette limite se trouve environ entre 2500 et 3000m. Autour de l'équateur (30° N/S) la limite remonte à 4000-4500m. Toutefois les glaciers de très haute montagne peuvent avoir une langue terminale à basse altitude.
  • Pour cartographier avec précision depuis l'imagerie l'idéal est d'utiliser des clichés pris à la fin de l'été lorsque la couverture neigeuse est minimale. Il y a risque de surestimer la taille du glacier si on utilise une imagerie d'une autre période de l'année.
  • La partie inférieure de nombreux glaciers est recouverte de pierres, pierrier, et autres sédiments qui ressemblent beaucoup aux zones laissées à nue après le retrait du glacier. Ce qui fait qu'il est parfois très difficile de déterminer exactement où se termine le glacier. En cas de doute cherchez des signes clairs d'érosion indiquant qu'il n'y a plus de glacier. Regardez aussi la topographie locale, les glaciers actifs sont souvent un peu bombés par rapport au terrain environnant (même s'il est recouvert de débris). Dans certains cas extrêmes un petit glacier peut même être entièrement recouvert par un éboulis ou un affaissement de terrain.
  • Le front d'un glacier peut être amené à avancer ou à reculer assez rapidement donc lorsque vous mettez un jour un glacier déjà existant dans OSM comparez bien l'âge des données existantes à l'âge de l'imagerie que vous utilisez.

Une autre difficulté est de savoir distinguer les petits glaciers des névés semi-permanents voire permanents.

  • Un glacier est en mouvement se qui laisse des traces, cherchez la langue terminale et les moraines dans la partie inférieure, vérifiez aussi la présence de crevasses à la surface
  • En été le bas du glacier est souvent déneigé ce qui laisse la glace exposée
  • Les névés sont variables d'une année à l'autre (pas les glaciers bien sûr) donc comparer des images de différentes années aide à les repérer.
  • Apportez vos connaissances locales

Tag

Schéma de tag natural=glacier
Tag Description Exemple
name=* Nom du glacier.
surface=* Matériau recouvrant la surface du glacier snow, ice, scree
direction=* Direction du mouvement du glacier N,NE

D'autres tags plus spécifiques sur la page Proposed_features/Glaciers_tags. Les glaciers d'Antarctique sont tagués autrement voir Antarctica/Tagging.

Rendu graphique

Mapnik Osmarender OpenCycleMap

 ? No

Le rendu graphique standard Mapnik propose un fond bleu clair, avec une bordure en pointillé plus sombre à partir du zoom=6. A partir du zoom=8 de courbes en forme de vagues apparaissent sur la zone.


Exemples

Voir aussi