FR:Relation:associatedStreet

From OpenStreetMap Wiki
Jump to navigation Jump to search
Public-images-osm logo.svg associatedStreet
Housenumber-karlsruhe-de.png
Description
Utilisé lors de l’adressage pour lier une voies et les numéros. Edit this description in the wiki page. Edit this description in the data item.
Groupe: Addresses
Membres

  • chemin - street
  • nœud zone - house
Statut : utilisé

Wikidata

Les relations associatedStreet sont utilisées par certains contributeurs comme une alternative à Key:addr. Cette méthode est moins répandue voire interdite dans certaines localités comme en Allemagne et en Pologne.

Utilisation

addr:street=* permet de lier une rue et ses addr:housenumber=* à partir de leur proximité spatiale, ce lien peut être mis en évidence à l’aide d’une relation type=associatedStreet.

Clés

Clé Valeur Description
type associatedStreet Peut également être trouvée lors d’une requête par street
name Nom de rue Facultatif mais recommandé
name:xx Nom de rue dans la langue xx Facultatif
addr:suburb Nom du quartier Utile s’il y a plus de deux rues avec le même nom dans la même localité.

Membres

Chemin/nœud Rôle Nombre Description
chemin street Une ou plus La rue associée, pouvant être divisée en plusieurs chemins selon les besoins.
nœud zone house Un ou plus Un ou plusieurs numéros d’habitation. Peut également être trouvé lors d’une requête par addr:houselink, address )

Évolution d’usage

Selon Taginfo, au 26 janvier 2015, il y avait 3 567 496 membres ayant le rôle « house » dans une relation type=associatedStreet et 44 330 243 utilisations de addr:street=*. Autrement dit, 7.4% des adresses font partie d’une relation associatedStreet ce qui en fait le 5e type de relation le plus utilisé [1].

La communauté est divisée sur l’usage de la relation. Un vote informel en 2015 a abouti à 49 votes favorables à sa dépréciation contre 50.

En mars 2019, il y avait 4 934 510 membres ayant le rôle « house » dans une relation type=associatedStreet et 80 315 663 utilisations de addr:street=*. Cette méthode représente 6,1% d’adresses comparée à addr:street.

En avril 2019, il y avait 4 215 723 membres ayant le rôle « house » dans une relation type=associatedStreet et 81 280 429 utilisations de addr:street=*. Cette méthode représente 5,2% d’adresses comparée à addr:street. Son usage a également été déconseillé en Allemagne.

En juillet 2020, il y avait 4 729  907 membres ayant le rôle « house » dans une relation type=associatedStreet et 97 516 414 utilisations de addr:street=*. Cette méthode représente 4,9% d’adresses comparée à addr:street.

Erreurs dues au greffon JOSM Terracer

Il existe probablement des milliers de relations associatedStreet sans membre suite à une de configuration du greffon JOSM Terracer. Chaque nouvelle relation créée comportait les bâtiments mais la rue n’était pas automatiquement reportée. Cette erreur a été corrigée en août 2014.

Comparaison avec Key:addr:street

Avantages

  • Les relations peuvent aider les routeurs à diriger les utilisateurs, par exemple lorsqu’une rangée de bâtiments longe deux rues parallèles.
  • Cela facilite l’ajout d’informations concernant la rue entière, comme name:etymology:wikidata=*.
  • Les relations peuvent être créées avant de connaître le nom de la rue, ce qui peut être utile lors de cartographie depuis chez soi avant de relevés sur le terrain, mais est prône à l’erreur en particulier aux changements de rues.
  • Les membres n’ont besoin que de addr:housenumber ce qui réduit les erreurs de typographie.
  • Il est possible d’avoir un rendu de la rue entière au lieu de segments.
  • Les éditeurs modernes sont capables de vérifier les relations pour des membres dupliqués ou des erreurs de typographie.

Défauts

  • Les relations sont plus complexes à manipuler pour les nouveaux contributeurs et ne sont pas prise en charge par tous les éditeurs.
  • Accéder aux informations à partir d’attributs au lieu d’une relation est plus simple pour certains.
  • Accéder aux informations à partir de l’élément au lieu d’une relation peut être plus simple pour des utilisateurs de données, ce qui peut conduire à de meilleures performances.
  • L’ajout et le retrait de membres d’une relation est complexe de par le nombre restreint d’outils le prenant en charge et la familiarité avec les attributs.

Voir aussi