FR:Names

From OpenStreetMap Wiki
Jump to navigation Jump to search
Logo. Élément cartographique : Names
One example for Élément cartographique : Names
Description
Fournit des détails sur le nom d'un élément inclus dans OpenStreetMap.
Attributs

name=*

Fournit des détails sur le nom d'un élément inclus dans OpenStreetMap.

Variantes de clés

Name

La clé name est la clé principale utilisée pour nommer un élément.

Clé Valeur Élément Commentaire
name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom courant utilisé par défaut. (Note: pour les zones contestées, utilisez le nom indiqué sur les plaques de rue par exemple pour le tag name. Mettez toutes les alternatives dans les clés langues locales ((ex: name:oc/name:fr/name:co) ou dans des variantes (telles que loc_name/old_name/alt_name). Merci.)
name:<lg> Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom dans différentes langues Ex: name:fr="Londres". Voir Noms multilingues

Cela concerne aussi les langues régionales. Ainsi, on trouvera en France:

  • name:br= (pour la langue bretonne),
  • name:ca= (pour la langue catalane),
  • name:co= (pour la langue corse),
  • name:oc= (pour la langue occitane),
  • name:eu= (pour la langue basque),
  • name:vls= (pour le flamand occidental)
  • name:gsw= (pour l'alsacien)
name:left and name:right Défini par l'utilisateur chemin Utilisé lorsqu'un chemin a des noms différents pour chacun de ses côtés, par exemple une rue qui sert de limite entre deux communes.
int_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom international (note: considéré alors comme une langue spécifique, différent de par exemple name:en=... voir ci-dessus - International ne veut pas (obligatoirement) dire en anglais.
loc_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom local
nat_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom national
official_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone A été créé pour les noms des pays, nécessite une clarification dans les autres cas entre "name", "int_name", "loc_name" et "official_name". Exemple: official_name=Principat d'Andorra (serait alors ici associé à name=Andorre)
old_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom ancien (historique)
reg_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom régional
short_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Abréviation courante, reconnue par Nominatim
Ex: Caisse d'Allocations Familiales (CAF)
sorting_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Nom, utilisé pour un tri correct des noms — seulement nécessaire quand le tri des noms ne peut être basé seulement sur l'orthographe (utilisation d'algorithme de classement avec tables de tri adapté par langue ou par écriture ou quand les listes de tri comprennent des noms écrits dans plusieurs langues ou écritures différentes) mais nécessite d'ignorer certaines parties comme :
  • ignorer les principaux articles
  • diminuer l'importance relative des prénoms placés devant le nom de famille
  • ignorer la partie générique placée avant le nom spécifique ( ex. en français avec "rue", "boulevard", "place", etc.),

chacune d'elles étant ignorée au niveau de tri principal et difficilement détectable par un algorithme de prétraitement des données.

alt_name Défini par l'utilisateur nœud chemin zone Un autre nom ou d'autres noms par lequel l'objet est connu.

ex: name=Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou avec alt_name=Centre Beaubourg

name_1, name_2, ... Ne pas utiliser ce tag. Le marquage de noms par suffixe pour de multiples valeurs est déconseillé.

This table is a wiki template with a default description in English. Editable here.

La traduction en français peut être éditée ici.

Remarques

Abréviation (à ne pas faire)

Un exemple extrême d'abréviation : Lake Washington Boulevard Northeast et Main Street

Si le nom peut être orthographié sans abréviation, ne l'abrégez pas. Les ordinateurs peuvent facilement raccourcir les mots, mais pas l'inverse (St. pourrait être Street ou Saint). Si les panneaux comportent des mots abrégés et que vous ne connaissez pas le mot complet, utilisez cela temporairement jusqu'à ce que quelqu'un d'autre le complète. L'utilisation de formules abrégées est une décision du logiciel, c'est-à-dire que les données sous-jacentes doivent avoir le nom de rue complet. Cela permettra à un moteur de rendu, à un routeur ou à un localisateur de fournir les abréviations si nécessaires. Voir par exemple, la liste des abréviations utilisées par Name Finder et Nominatim.

Utilisez des casses mixtes avec la première lettre de chaque mot en majuscule, par exemple, Church Street, pas Church street. Remarque : les règles régionales ont la préférence sur les règles générales. Par exemple, en flamand, la capitalisation des noms de famille donne une indication sur le statut de noblesse de la personne. Les noms de rue ou de société dérivés de ces noms de famille doivent reprendre la même capitalisation. Dans les langues non latines, il n'est souvent même pas possible de mettre un nom en majuscule.

Si le nom est incorrect une fois orthographié, ne le développez pas à tort. (Par exemple : Wilts & Berks Canal, Lieux britanniques commençant par "St", extension d’abréviations non valides.)

Outre le respect des règles ci-dessus, vous devez toujours entrer le nom complet tel qu'il apparaît sur les panneaux de nom de rue.

Sachez que les panneaux de rue peuvent contenir des erreurs.

Attention aux apostrophes. La même règle s'applique. Si le panneau de rue a une apostrophe, les données OSM doivent avoir une apostrophe. Il n'y a pas de cohérence évidente ; la station de métro londonien Barons Court est adjacente à Earl's Court, l'une avec une apostrophe, l'autre sans.

Name est juste le nom

Les noms doivent être limités au nom de l'élément en question et ne doivent pas inclure d'informations supplémentaires non contenues dans le nom officiel, telles que categories, types, descriptions, adresses, refs, or notes. Toutefois, si quelque chose porte le nom officiel "East 110th Street", ce nom complet doit être conservé même si "street", "110" et "east" peuvent être déduits d'autres informations. Si quelque chose n'a pas vraiment de nom, ne lui ajoutez pas de nom dans OpenStreetMap. Toute information supplémentaire doit être incluse dans des balises distinctes (voir par exemple, les liens susmentionnés) pour identifier leur signification.

Quelques exemples d'utilisation incorrecte :

  • "Forêt multipolygone Baldo" : n'incluez pas le type d'objet ou une autre terminologie OSM, si elle ne s'applique pas en dehors de OSM
  • "The Royal Albert Hall, London" : n'incluez pas l'emplacement London dans le nom, même s'il existe plusieurs objets du même nom
  • "pub fermé (pour démolition)" : ne décrivez pas l'objet à la place d'un nom. Considérez la balise de description et ajoutez également une balise old_name
  • "no name" : (voir #Sans nom ci-dessous)
  • "Interstate 5 Southbound Lanes" : ne nommez pas séparément des parties du même objet si elles sont séparées dans OSM, mais pas en dehors de OSM.
  • "Interstate 5" : lorsqu'un nom ne duplique que les informations de la balise ref=*, les références et noname=yes sont presque toujours plus appropriées.
  • "Manchester City" : (pour une ville nommée Manchester, n'ajoutez pas de description City ; toutefois notez que New York City peut être correct en tant que nom usuel de la ville de New York)
  • "Foobar Mountain, 8000 ft" : taguer la hauteur dans une balise séparée (comme ele=* ou ele:ft=*), ce n'est pas une partie du nom
  • "Lower Hell Hole 1030-002 Dam" : ne pas incorporer de numéro de référence dans un nom simplement parce qu'une source (ici USGS GNIS) le fait ; utilisez une balise ref=* distincte, par exemple name=Lower Hell Hole Dam et ref:gnis=1030-002
  • "Union Pacific Railroad" : le name=* attribué lors de l'importation TIGER des États-Unis en 2007-2008 (de routes et de voies ferrées) ; la valeur correcte est le nom de la subdivision/branche/ligne et ce nom de chemin de fer est probablement la valeur de operator=* et/ou owner=* (il y a beaucoup d'autres valeurs incorrectes ailleurs que Union Pacific). Il est normal de faire précéder un nom de chemin de fer d'un opérateur par l'opérateur lorsque deux ou plusieurs lignes proches de nom identique créeraient une grave confusion. Par exemple, il est judicieux de nommer "CN Joliet Subdivision" et "UP Joliet Subdivision" ou "BNSF Fort Worth Subdivision" et "UP Fort Worth Subdivision". (Pour le moment. Même cette convention risque de disparaître à l'avenir si operator=* et owner=* se généralisent et évitent de telles ambiguïtés).

Il est certainement mauvais pour un cartographe d'inventer un nom pour une piste d'atterrissage ; Cependant, la plupart des noms ont été inventés à un moment donné de l'histoire. Si quelqu'un invente un nom et se l'approprie et qu'un groupe assez important de personnes se réfèrent à la chose portant ce nom, il est alors possible de le mapper [1].

Sans nom

Les rues sans nom sont taguées noname=yes par la plupart des cartographes. L'idée est d'indiquer clairement que la rue n'a pas vraiment de nom, car l'absence de nom est de plus en plus utilisée pour indiquer les zones qui doivent encore être arpentées.

Noms coté gauche et coté droit

Pour les objets de type voie, les noms peuvent différer d'un côté à l'autre de l'objet.

Par exemple, une rue peut se situer à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas, la Belgique lui donne le nom "Amsterdamsestraat" et les Pays-Bas lui donne le nom "Brusselsestraat".

Ceci est solutionné en utilisant les balises name:left=* et name:right=* pour nommer les deux côtés séparément (en utilisant la direction du chemin pour déterminer gauche et droite). le tag name=* peut toujours inclure les deux noms afin de prendre en charge différents outils.

Exemple :

Remarque : les noms de gauche et de droite différents n'excluent pas l'existence de noms multilingues (ce qui se produit aussi souvent aux frontières des pays). Alors les balises comme name:left:fr=* sont possibles.

Noms multiples

Si vous avez plusieurs noms pour un élément, essayez d'abord de choisir une balise sémantique riche comme celle de la table (short_name=*, old_name=* etc.). Si aucune ne convient, choisissez la balise alt_name=*. Si plusieurs noms ne correspondent pas, alt_name=* peut être utilisé avec des points-virgules.

Localisation

À l'heure actuelle, la majorité des systèmes de rendu peuvent traiter des caractères Unicode, vous pouvez donc utiliser l'alphabet local pour la balise de nom par défaut. Il n'est pas nécessaire d'utiliser l'alphabet latin.

Voir aussi Noms multilingues

Pour ajouter des noms localisés dans différentes langues, ajoutez des balises name:code=* avec un suffixe dans la clé du nom, où code est le code ISO 639-1 alpha-2 (dans la deuxième colonne), ou le code ISO 639-2/T (alpha-3) (codes techniques/terminologiques, y compris éventuellement des codes pour les macrolangues, mais à l'exception des codes attribués à un groupe de langues, n'utilisez pas de codes bibliographiques) s'il n'existe pas de code ISO 639-1, ou de codes ISO 639-3 (alpha-3) (pour les langues isolées ou les macrolangues) autrement ; n'utilisez pas les codes ISO 639-5 attribués aux familles de langues.

Par exemple, name:fr=* pour le nom en français et name:en=* pour le nom en anglais. Le nom par défaut (soit la balise 'name' sans suffixe) devrait être le nom dans la langue utilisée locale.

Voici un exemple d'utilisation. Toutes ces balises peuvent apparaître sur le même élément :

name=Irgendwas        (le nom par défaut, utilisé localement)
name:en=Something     (le nom en anglais)
name:el=Κάτι          (le nom en grec)
name:de=Irgendwas     (le nom en allemand)
name:pl=Coś           (le nom en polonais)
name:fr=Quelque chose (le nom en français)
name:es=Algo          (le nom en espagnol)
name:it=Qualcosa      (le nom en italien)
name:ja=何 か          (le nom en japonais)
name:ko=뭔가           (le nom en coréen)
name:ko-Latn=Mweonga  (le nom en coréen romanisé)   (conforme à la norme BCP 47. Obsolète : ko_rm)


Cela conduit à une définition plus précise des noms alternatifs.

Exemple de codes de langue selon le code alpha-2 (= deux lettres) de l'ISO 639-1 :

de allemand
pl polonais
le grec
en anglais
es espagnol
fa persan
fr français
it italien
ja japonais
ko coréen
ru russe
zh chinois
ko-Latn coréen romanisé (conforme à la norme BCP 47. Obsolète : ko_rm)


Vous trouverez une courte discussion sur les suffixes de langue sur cette page de discussion.

Prise en charge du rendu : Il existe quelques systèmes de rendu expérimentaux affichant ces noms localisés. Voir l'Internationalisation des carte.

Importation : l'utilisation de osm2pgsql permet aux utilisateurs de définir de nouveaux fichiers .style pouvant inclure les colonnes de noms d'autres langues et les importer dans la base de données. Afin de générer un rendu à partir de ces colonnes, il est nécessaire de configurer des vues PostGIS présentant ces colonnes sous la forme 'name' au lieu de 'name:languagecode'. Une alternative plus simple pourrait être d'utiliser un fichier de style Lua pour déplacer « nom:XX » s'il existe vers « name ». Un exemple est visible dans ce journal.

Prise en charge par l'éditeur : JOSM versions 1044 et plus récentes prend en charge l'affichage des noms locaux. Il détecte les paramètres régionaux actuels du système et tente d'afficher d'abord les noms dans cette langue. Vous pouvez modifier l'ordre dans lequel JOSM recherche des noms dans les paramètres experts de JOSM. Exemple : pour afficher les noms écrits en thaï en premier, même si les paramètres régionaux actuels sont 'en', définissez la propriété suivante :

 mappaint.nameOrder=name:th;name:en;int_name;name

Éviter la translittération

La translittération est le processus consistant à prendre un nom dans une langue et à changer simplement les lettres d'un alphabet à l'autre. En général, nous devrions éviter cela avec les tags de la base de données OpenStreetMap. Toutes les choses avec un nom could autogénèrent une translittération, pas uniquement les noms de villes, mais toutes les routes et tous les cafés ! Ce type d'enrichissement automatique des données est préférable pour les utilisateurs de données. Par exemple, Sven Geggus a testé le principe du rendu avec des translittérations générées automatiquement. L'OpenStreetMap allemand (style Mapnik) translittère de nombreux alphabets en latin à l'aide des fonctions de cartes OSM l10n. Nous voulons éviter d'ajouter des balises dans notre base de données pour chaque objet nommé via une importation automatisée ou semi-automatisée.

Au lieu de cela, nous ne mettrons que des noms couramment utilisés dans d'autres langues dans la base de données. Bien que nous considérions généralement ces choses comme des traductions, dans la plupart des cas les noms qui correspondent à ce critère ne sont pas des traductions littérales, par exemple : le lac sur lequel se trouve la ville de "Genève" ("Geneva" en anglais) est en français ("Genève" est une ville francophone même si elle a une communauté germanophone), bordant le "Lac Léman" en français (nom également utilisé en France qui borde également le lac) ou "Genfersee" en allemand (dans d'autres parties de la Suisse et limitrophes le même Lac). Le nom par défaut doit être l'un des noms locaux : "Genève" pour la ville, "Lac Léman" ou "Genfersee" pour le lac. Ce sont des noms qui ont été utilisés par des personnes sur le terrain, parlant différentes langues (En général, nous suivons les [[FR:Bonnes_pratiques#Mappez_ce_qui_se_trouve_sur_le_terrain|bonnes_pratiques#Mappez_ce_qui_se_trouve_sur_le_terrain). La translittération ne correspondra pas aux traductions réelles de noms comme ceux-ci, il est donc utile d'ajouter des données.

Mais pour les petites villes ou villages, il n'existe pas de traduction affirmée et les translittérations en entrée ne seront pas vraiment utiles. Il existe plusieurs méthodes de translittération et les utilisateurs de données peuvent avoir des besoins différents. Il est préférable de laisser les utilisateurs sélectionner les outils appropriés pour effectuer ces conversions automatisées. Par exemple, les petites villes d'Angleterre n'ont probablement pas de nom Russe particulier, sauf s'il existe une communauté russe ou une autorité locale qui publie des traductions officielles de documents dans d'autres langues (en utilisant des translittérations ou des traductions préférentielles). Leurs noms peuvent tous être translittérés en écriture russe, mais ce n'est pas une bonne idée d'ajouter de nombreuses étiquettes à toutes les villes d'Angleterre contenant ces noms translittérés.

En outre, de nombreux noms translittérés ont souvent été importés tels quels de Wikipédia (ou Wikidata) pour nommer leurs articles, mais les noms peuvent avoir été choisis de manière tout à fait arbitraire sur ces wikis. L'importation de ces noms translittérés dans OSM n'est pas nécessaire. Nous pouvons simplement créer un lien vers une seule entrée Wikidata ou un simple article Wikipedia dans une seule langue, de préférence la langue principale utilisée localement, afin de trouver les autres articles.

D'autre part, certains pays qui utilisent une langue locale officielle non écrite en alphabet latin (notamment en Chine, en Inde et dans les pays arabes) fournissent également leur propre romanisation officielle qui doit être utilisée et étiquetée avec la balise appropriée pour la code de langue ciblé (plusieurs schémas de translittération officiels utilisés localement sont extrêmement rares ou n'existent que pour des raisons historiques lorsque les schémas ont changé). En d'autres termes, préférez toujours les sources locales aux autres sources internationales pour les translittérations (il existe une balise distincte int_name=* pour ce dernier, qui devrait être basé sur une norme internationale bien connue, par exemple IATA pour les noms d'aéroport, sinon utilisez un schéma de norme internationale de translittération géographique).

loc_name

loc_name=* désigne le nom d'un élément tel qu'il est connue localement, mais uniquement s'il s'agit d'un nom vraiment argot ou par ailleurs non officiel. D'habitude cependant, le nom que les gens locaux utilisent est le nom que nous avons donné dans la balise name=* ! Des exemples où nous avons utilisé loc_name=* :

  • Il existe à Glasgow un pont appelé Squinty Bridge, mais son nom officiel est Clyde Arc. Je n'ai jamais entendu personne l'appeler ainsi, alors le pont est étiqueté loc_name=Squinty Bridge name=Clyde Arc.
  • À Reading, Union Street est connue depuis des décennies comme Smelly Alley en raison des poissonneries qui la bordaient. le loc_name=* est idéal.

alt_name

A appliquer quand un autre nom existe, par exemple si un nom de rue a une syntaxe différente, parfois même sur les panneaux de signalisation, bien que ce ne soit pas seulement pour les noms de rues.

Ne l'utilisez pas pour les abréviations et uniquement lorsque l'un des autres types de noms ne s'applique pas, par exemple : reg_name=* or name:lg_code=* pour les traductions régionales.

Ces noms alternatifs ne sont généralement pas rendus, mais peuvent être utilisés par des applications telles que Nominatim.

sorting_name

sorting_name=* est une approche proposée pour fournir un nom alternatif que les systèmes peuvent utiliser pour trier par ordre alphabétique. Cela serait utile pour les noms de rue dans certaines langues/pays, en particulier le russe, où des mots comme "Rue" sont fréquemment utilisés comme préfixe. Ceci est problématique si vous triez simplement sur la balise principale name=*.

Suffixe date namespace pour les noms historiques

Le suffixe date namespace peut être utilisé pour les noms historiques, par exemple name:1953-1990=Ernst-Thälmann-Straße.

Nom répétitif avec balise spécifique à la langue

name=* contient "le nom commun par défaut". name:lang_code=* contient le nom dans la langue spécifiée, par exemple name:ru=Москва contient le nom en langue russe (avec le code de langue ru) et name:en=Moscow contient le nom en anglais (code de langue en).

Moscou est aussi tagué avec name=Москва, avec la même valeur que name:ru=Москва. C’est correct et utile, les noms dans des langues spécifiques ne doivent pas être supprimés simplement parce que leur valeur est la même que celle de name=*.

Les noms ne sont pas pour les descriptions

Par exemple, il est tout à fait suffisant de marquer building=house, il est faux d’ajouter aussi name=house. Ou name=Mosque à amenity=place_of_worship + religion=muslim. Les validateurs peuvent détecter et proposer de supprimer les noms descriptifs les plus évidents et les plus communs, mais d'autres noms non détectés sont également incorrects.

Balises obsolètes

Les balises suffixées name_1=* et alt_name_1=* ne devraient plus être utilisées pour le marquage. Elles sont le résultat d’imports anciens qui n’étaient pas très bien définies.

Actuellement, l'éditeur iD ajoute automatiquement un suffixe aux balises saisies deux fois dans l'éditeur de balises brutes. Faites attention à cela lorsque vous enregistrez votre édition, en utilisant l'une des balises ci-dessus.

Cartes

Ito Map a une couche pour mettre en évidence les bâtiments nommés et non nommés et/ou adressés.

Voir aussi

Liens externes